Youtube vs adblockers : Quelles conséquences pour les utilisateurs ?

Les utilisateurs de bloqueurs de publicités peuvent rencontrer des problèmes de chargement plus lent sur YouTube. Google confirme que cette mesure vise à soutenir l’écosystème des créateurs et encourage les utilisateurs à accepter les publicités ou à opter pour YouTube Premium.

Google confirme l’intentionnalité des retards

Si vous avez remarqué que YouTube met plus de temps à charger les vidéos lorsque vous utilisez un bloqueur de publicités, ce n’est pas un problème avec votre navigateur. Google a récemment confirmé que la plateforme ralentit intentionnellement le temps de chargement pour les utilisateurs qui continuent d’utiliser des bloqueurs de publicités. Cette mesure vise à « soutenir » l’écosystème des créateurs et inciter les utilisateurs à autoriser les publicités sur YouTube ou à essayer YouTube Premium pour une expérience sans publicité.

Des retards d’environ cinq secondes ont été signalés par certains utilisateurs lors du chargement des vidéos sur la plateforme. Un porte-parole de Google a déclaré à Android Authority : « Nous avons lancé un effort pour encourager les spectateurs avec des bloqueurs de publicités activés à autoriser les annonces sur YouTube ou à essayer YouTube Premium pour une expérience sans publicité. Les utilisateurs qui ont installé des bloqueurs de publicités peuvent rencontrer une expérience de visionnage sous-optimale, quel que soit le navigateur qu’ils utilisent. »

Les retards touchent différents navigateurs

Plusieurs utilisateurs ont rapporté sur Reddit que les retards se produisaient sur des navigateurs tels que Mozilla Firefox et Microsoft Edge. Les rumeurs laissaient entendre que YouTube testait la restriction sur les navigateurs autres que Chrome. Toutefois, le porte-parole de la plateforme de vidéos a démenti cette affirmation. En fait, des témoignages récents indiquent que le retard se produit également sur le logiciel de Google.

Lire aussi :   Comment augmenter la vitesse du WiFi sur votre téléphone ?

Fin octobre, YouTube a confirmé qu’il étendait ses mesures pour limiter l’utilisation des bloqueurs de publicités à l’échelle mondiale. Depuis le milieu de l’année, la plateforme a commencé à tester différentes options, comme l’affichage d’avertissements concernant ces extensions dans certains pays. Mais depuis octobre, la société technologique a étendu sa stratégie à davantage de territoires et mis en place un système de détection en quatre étapes qui se termine par le blocage du lecteur vidéo.

Résistance des utilisateurs à abandonner les bloqueurs de publicités

  • YouTube insiste pour dire que l’utilisation de bloqueurs de publicités viole ses conditions d’utilisation.
  • La visualisation de publicités ou l’abonnement à YouTube Premium est ce qui soutient en fin de compte le travail des créateurs.

Cependant, le public n’apprécie pas du tout cette stratégie. Reddit est rempli de publications exprimant leur mécontentement face à la mesure mise en œuvre par YouTube. Certains appellent même à boycotter la plateforme et à s’abonner à des services alternatifs.

Alexander Hanff, un défenseur du droit à la vie privée sur Internet, a déjà déposé une plainte auprès de la Commission irlandaise de protection des données (DPC). Si YouTube affirme qu’il s’agit de respecter ses conditions d’utilisation, l’activiste soutient que l’entreprise viole la législation européenne en utilisant un logiciel espion pour déterminer si les personnes ont activé un bloqueur.

Extensions mises à jour pour contrer les mesures de YouTube

Tandis que YouTube renforce ses mesures contre les bloqueurs de publicités, ces extensions continuent de se mettre à jour pour tenter de résister. Sur le subreddit de uBlock Origin, par exemple, plusieurs nouveaux tutoriels ont été publiés sur la manière de contourner la restriction. Cependant, ces méthodes ne sont pas toujours efficaces, car Google modifie constamment les scripts qui détectent les extensions permettant de naviguer sans publicités.

Lire aussi :   Lenteur sur YouTube : Google dévoile la raison derrière ce changement drastique

En somme, bien que Google cherche à protéger l’écosystème des créateurs et à encourager les utilisateurs à accepter les publicités ou à opter pour YouTube Premium, il est clair que cette stratégie rencontre une forte résistance de la part des utilisateurs. Il reste à voir comment cette situation évoluera et quelles seront les répercussions pour toutes les parties concernées.

Afficher Masquer le sommaire