WhatsApp va révolutionner son application et s’attaquer à Discord et Slack

WhatsApp commence à mettre en œuvre dans la version finale de son application – enfin – certaines des fonctionnalités que la société  a annoncé ou montré dans ses versions d’essai il y a plusieurs mois.

L’application de messagerie a commencé à déployer officiellement les communautés, afin que les grands groupes puissent être gérés de manière plus précise, à l’instar de ce qui est possible dans Discord ou Slack. Le service appartenant à Meta a également commencé à ajouter la possibilité de réaliser des sondages dans les chats, ainsi qu’un nouveau nombre maximal de membres dans les appels vidéo.

La nouvelle fonctionnalité la plus importante est toutefois les nouvelles communautés qui, nous le répétons, sont très similaires à ce que nous pouvons faire sur Discord ou Slack. Contrairement aux groupes WhatsApp, dans les communautés, il n’y a pas de limite au nombre de personnes, et il est possible de créer des canaux ou des groupes supplémentaires pour organiser différents événements ou parler de différentes choses. Par exemple, dans une communauté d’utilisateurs fans d’un artiste, il peut y avoir un canal sur l’actualité de l’artiste, un autre sur les événements, etc. WhatsApp permet également l’envoi d’annonces via une section dans laquelle seuls les administrateurs peuvent écrire.

A lire :   WhatsApp va-t-il supprimer la fonction d'appel ? Tout ce que nous savons à son sujet

Les communautés WhatsApp joueront également un rôle majeur dans l’application de messagerie elle-même. Ils seront affichés dans un onglet situé dans le menu principal, à côté de l’option « chats, statuts et appels ».

Les sondages arrivent sur WhatsApp

Les sondages, une fonctionnalité déjà présente sur Instagram et que nous avons vue en phase de test pour WhatsApp, sont désormais officiellement disponibles sur l’application. Les utilisateurs pourront créer des questions avec des options de vote dans les chats de groupe et ainsi parvenir à un accord de manière plus intuitive, car cela évite que chaque personne réponde individuellement dans le groupe. Les votes, cependant, sont publics.

Enfin, WhatsApp a également ajouté un nombre maximum d’utilisateurs pouvant faire partie d’un groupe. Jusqu’à présent, l’entreprise autorisait 512 participants. Ce nombre s’élève désormais à 1024 utilisateurs. Elle a également fait passer le nombre maximum de participants aux appels de 8 à 32.

Ces nouvelles fonctionnalités, il convient de le rappeler, ont été officiellement annoncées il y a plusieurs mois et ont été présentes dans les versions de test respectives et déployées sur certains marchés. Aujourd’hui, cependant, ils seront disponibles pour tous les utilisateurs, mais de manière échelonnée. En d’autres termes, il est probable que certaines de ces fonctionnalités seront disponibles sur votre téléphone dans les semaines à venir.