La maison High-Tech WhatsApp risque une amende pour avoir enfreint la réglementation européenne

WhatsApp risque une amende pour avoir enfreint la réglementation européenne

3 min en lecture
0
0
195

WhatsApp, le service de messagerie propriétaire de Facebook, pourrait recevoir une amende allant jusqu’à 50 millions d’euros pour violation des règles de protection des données de l’UE. C’est ce qui ressort des indiscrétions publiées dans la presse européenne.

L’application a été accusée de ne pas avoir fourni d’informations adéquates aux utilisateurs sur le partage de données avec Facebook. Selon les enseignements des sources consultées par l’ANSA, la semaine prochaine, le comité de la protection de la vie privée de l’UE (EDPB) devrait discuter de l’affaire lors de sa plénière avec des représentants des autorités nationales de protection des données. L’Autorité irlandaise de protection de la vie privée (Dpa) est à la tête de l’appel à l’action contre WhatsApp.

La sanction préliminaire, sur laquelle les différentes agences de protection de la vie privée de l’UE sont toujours consultées, pourrait représenter l’une des plus élevées jamais établies dans le cadre du règlement de l’UE sur la protection des données (RGPD), en vigueur depuis 2018. WhatsApp pourrait recevoir une amende de 30 à 50 millions d’euros pour ne pas avoir pleinement respecté les exigences de transparence fixées par le RGPD. En outre, les autorités chargées de la protection de la vie privée peuvent exiger que WhatsApp modifie la façon dont il traite les données des utilisateurs pour qu’elle soit plus transparente.

Charger Plus D'Articles Connexes
Charge De Plus En High-Tech

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *