Twitter bloque Kanye West pour un tweet antisémite

Twitter a supprimé un tweet antisémite posté par Kanye West après que celui-ci se soit plaint que son compte Instagram ait été bloqué pour exactement les mêmes raisons. Avec Elon Musk au milieu, qui semble être impliqué dans toutes les controverses sur Internet ces derniers temps.

L’artiste, qui n’avait pas publié le moindre contenu sur Twitter depuis novembre 2020, est revenu à la charge en tweetant une photo de lui et Mark Zuckerberg au karaoké. L’image est accompagnée d’une légende où l’on peut lire : « Regarde Mark, comment est-il possible que tu me vires maintenant d’Instagram ?« . Ce à quoi Musk a répondu : « Bienvenue, mon ami« .

Dans le sillage de l’annonce de Kanye West, Hollywood Reporter a confirmé à Instagram que le réseau social a activé des restrictions sur la publication de nouveaux contenus. Elle a également supprimé certaines images après avoir violé à plusieurs reprises diverses normes communautaires.

West avait posté une série de captures d’écran d’une conversation avec Sean « Diddy » Combs, dans laquelle il tenait des propos antisémites. Il accuse notamment les autres musiciens d’être contrôlés par « les Juifs« .

L’accueil réservé par Elon Musk à Kanye West semble avoir incité le musicien à utiliser le réseau social pour expliquer et développer ses complots antisémites. Twitter a procédé à la suppression des messages contenant une rhétorique commune aux suprématistes blancs. Elle a également placé une restriction sur le compte de l’artiste, qui est interdit de publier du contenu jusqu’à nouvel ordre.

Elon Musk a tenté d’acheter Twitter en faisant une offre de 44 milliards de dollars. Après avoir fait marche arrière au motif que le nombre de bots sur le réseau social est bien plus élevé que ce qui est officiellement divulgué, l’entrepreneur et l’entreprise sont engagés dans une bataille juridique complexe qui pourrait durer des mois.

Il y a quelques jours, Kanye West a causé une surprise, et pas une bonne, lors de sa participation à la Fashion Week de Paris. Lui et ses mannequins ont défilé en portant un T-shirt avec le slogan suprématiste White Lives Matter. C’est une sorte de réponse au mouvement Black Lives Matter, né en 2013 après la vague de violences contre les Noirs aux États-Unis. Surtout après les décès de Trayvon Martin, Michael Brown, Eric Garner, Pamela Turner et Rekia Boyd.