Transpiration excessive : attention à cette nouvelle tendance qui fait le buzz sur Tiktok !

En été, la transpiration excessive peut vite devenir un calvaire ! C’est pourquoi, beaucoup d’astuces se multiplient en ligne pour lutter contre ce phénomène. Le souci, c’est qu’elles ne sont pas toujours bonnes à prendre… C’est notamment le cas de cette dernière tendance qui fait le buzz autour de l’acide glycolique. Alors bonne ou mauvaise idée ? Réponse !

La tendance anti-transpiration excessive qui fait le buzz !

En ligne, il existe de nombreuses astuces pour lutter contre la transpiration excessive. Il faut dire qu’en été, c’est un véritable fléau qui peut même devenir handicapant pour certaines. C’est d’ailleurs ce qui explique l’engouement autour de la tendance de l’acide glycolique. Alors de quoi s’agit-il ? Initialement, il s’agit d’une solution liquide destinée à gommer la peau du visage. Mais sur TikTok, certaines utilisatrices ont décidé de détourner son utilisation pour s’en servir comme anti-transpirant.

Simplement à l’aide d’un coton, il est donc appliqué sous les aisselles pour limiter et diminuer les odeurs gênantes. Et comme le buzz fait de plus en plus de bruit, certains experts en dermatologie ont décidé de se pencher sur le phénomène. Le résultat est sans appel : non seulement c’est une habitude qui risque d’exacerber la sensibilité de la peau, mais surtout, d’altérer la barrière cutanée et de provoquer des irritations…

Une fausse bonne idée ?

Utiliser de l’acide glycolique pour lutter contre la transpiration excessive semble donc être une fausse bonne idée. Présentée comme une solution alternative naturelle, les dermatologues sont unanimes ! Pour eux, il risque de provoquer l’exact effet contraire en créant « un environnement inhospitalier pour les bactéries responsables des odeurs ». Du coup, vous ferez non seulement face à des irritations, mais surtout, à des odeurs corporelles de plus en plus désagréables…

Alors que faire pour lutter contre ce phénomène ? Et bien déjà, vous pouvez parfaitement soigner le mal par le mal ! Par exemple, rien de tel que d’opter pour une bonne séance de running histoire de favoriser la sudation du corps et donc l’évacuation des toxines. Car il faut savoir que les mauvaises odeurs sont généralement provoquées par une accumulation de déchets que l’organisme va tenter d’évacuer par tous les moyens. En parallèle d’une activité sportive, il faudra donc miser sur une alimentation saine et équilibrée en évitant les excès. Enfin, optez également pour l’épilation et une cure antistress avec de la médiation pour vous apprendre à respirer et à vous aérer au maximum !

Afficher Masquer le sommaire