Spotify va augmenter ses prix, comme Apple Music et YouTube

Les hausses de prix sont également ressenties par les plateformes de streaming, et Spotify pourrait être le prochain. L’entreprise a confirmé après avoir présenté ses résultats trimestriels qu’elle prévoyait d’augmenter le prix de la redevance au cours de l’année 2023, ce qu’Apple Music et YouTube ont déjà fait.

Daniel Ek, le PDG de Spotify, a détaillé à la Wall Street Journal qui ne s’attend pas à ce que l’augmentation future des prix entraîne une diminution du nombre d’abonnés. Elle affirme que si, aux États-Unis, le plan premium individuel est resté à 9,99 dollars par mois depuis 2011, sur d’autres marchés, son prix a augmenté et n’a pas entraîné de perte de clients. Le fait qu’elle ne soit pas la seule plateforme à augmenter ses prix pourrait également signifier que ses 195 millions d’utilisateurs payants (en hausse de 13 % par rapport à la même période l’année dernière) conserveront leur abonnement.

On ignore toutefois de combien les tarifs de Spotify pourraient augmenter. Le plus populaire, le plan individuel Premium, coûte actuellement 9,99 euros par mois. La plateforme propose également d’autres formules, comme une formule Duo à 12,99 euros par mois, une formule Famille à 15,99 euros par mois et une offre pour les étudiants à 4,99 euros par mois.

Spotify marche sur les traces d’Apple Music et de YouTube

Les tarifs de Spotify sont, précisément, très similaires à ceux inclus dans Apple Music jusqu’à présent. Par conséquent, dans les mois à venir, nous pourrions assister à une augmentation similaire à celle que la société de Cupertino a effectuée. Dans ce cas, le plan individuel coûtera désormais 10,99 euros par mois (1 euro de plus) ; le plan étudiant, 5,99 euros par mois ; et le plan familial, 16,99 euros par mois. Apple Music propose également un forfait vocal pour 4,99 euros par mois.

La raison de la future augmentation des prix de Spotify semble d’ailleurs également liée à l’augmentation du prix des licences. Daniel Ek a toutefois assuré qu’il tenterait de trouver un accord avec les entreprises qui soit bénéfique aux deux parties.

YouTube, de son côté, a également augmenté le prix de son abonnement premium dans certains pays. Ce changement commencera à être appliqué à partir du 21 novembre, où, par exemple, aux États-Unis, le forfait individuel passera de 17,99 à 22,99 dollars par mois (et 29,99 euros par mois si l’abonnement se fait via un appareil Apple). En Argentine, par contre, l’augmentation sera de 179 à 699 pesos par mois.