She-Hulk et l’histoire de la « Demolition Squad »

En plus des divers cameos qu’il montre She-Hulk : Avocate Dans le film, il y a un certain nombre de références à divers groupements ou circonstances qui peuvent être pertinents pour le développement du Marvel Cinematic Universe. Du rôle de Bruce Banner à la possibilité que les bases soient jetées pour un nouveau film Hulk, en passant par la mention de la Demolition Squad.

Outre ces apparitions, les passages où Wong intervient se distinguent. Et le personnage le plus attendu dans les caméos de She-Hulk : Avocate Matt Murdock, l’avocat joué par Charlie Cox qui deviendra un justicier sous le nom de Daredevil. Pendant ce temps, l’équipe de démolition, également connue sous le nom de Wrecking Crew, pourrait passer inaperçue.

La référence faite dans She-Hulk : avocate n’a pas été aussi explicite ou précis par rapport aux comics Marvel. Cependant, il fonctionne comme un clin d’œil pour composer ou représenter davantage le vaste champ de personnages et de groupements qui vivent dans ses pages.

L’histoire de la Demolition Squad présente dans. She-Hulk : Avocate

Dans les bandes dessinées, le Demolition Squad a été développé par Len Wein. Son concept était accompagné du dessin de Sal Buscema. Bien qu’il ne soit peut-être pas aussi connu des fans du Marvel Cinematic Universe, ce groupe existe depuis 1974, date à laquelle il a été introduit dans le film Defenders #17.

La principale caractéristique de la Demolition Squad est que ses costumes rappellent ceux des ouvriers du bâtiment. Il y a donc un jeu entre leurs costumes et l’idée de destruction. Les méchants qui composent l’équipe sont :

  • Le démolisseur
  • Bulldozer
  • Bulldozer
  • Thunderball

Dans l’adaptation présentée lors du troisième épisode de She-Hulk : Avocate, La Demolition Squad attaque Jennifer Walters -jouée par Tatiana Maslany-. Il le fait dans l’intention d’extraire son sang, ce qui ouvre une interprétation possible : quelqu’un a besoin d’elle, peut-être, pour façonner d’autres êtres similaires, bien que dans un but différent.

La principale différence entre les personnages des comics et ceux présentés par Disney+ réside dans le fait que, dans les pages, ces méchants ont acquis leurs pouvoirs en entrant en contact avec une poutre de fer, comme ils le soulignent dans Les meilleures bandes dessinées. Ce sont des personnages qui ont un rapport de force constant avec Thor. Dans la série, on les voit porter des armes asgardiennes, peut-être volées à New Asgard. Il n’est pas encore clair qui pourrait être derrière, les manipuler.

Le prédécesseur de Hawkeye

Ce n’est pas la première fois que les adaptations de Marvel et Disney intègrent dans l’histoire un groupe qui ne fait peut-être pas partie de l’imaginaire commun quand on pense aux comics. Pendant Hawkeye les studios ont introduit le gang des « Sports Suits ». Ce groupe a été chargé de poursuivre Clint Barton et Kate Bishop dans différents quartiers de la ville.

Derrière cette organisation se cache l’un des plus grands noms du crime du Marvel Cinematic Universe et de toute l’industrie des comics : Wilson Fisk/Kingpin. Bien qu’il n’y ait toujours pas d’indices clairs quant à savoir si ce personnage apparaîtra dans She-Hulk : Avocate mais il est certain que son voyage dans l’histoire se poursuivra dans… Daredevil : Born Again qui sortira en 2024. Il peut, d’ici là, être révélé comme la figure derrière divers syndicats du crime.

Afficher Masquer le sommaire