Quatre conseils malins pour rester plus éveillé le matin

C'est une chose de bien dormir et une autre de bien se réveiller. Nous pouvons penser que nous avons suffisamment dormi, mais nous nous réveillons quand même comme si nous avions courru un marathon.

Parfois, la fatigue dure même toute la journée, et nous sommes alors liés à la nuit suivante. Et puis ça recommence. Pour éviter que cela ne se produise, 8 heures de sommeil ne suffisent pas, d’autres facteurs doivent également être pris en compte. C’est pourquoi une équipe de scientifiques de l’université de Californie à Berkeley a analysé les règles à suivre pour se réveiller avec énergie.

Évidemment, comme vous pouvez lire dans l’étude qui vient d’être publiée dans Nature Communications l’une de ces règles est de dormir suffisamment. Mais il y a plus. Par exemple, il est important de faire de l’exercice et de prendre un bon petit-déjeuner. OK, nous prenons le petit-déjeuner une fois que nous sommes déjà réveillés. Cependant, si nous choisissons les bons aliments, cette sensation de mauvaise nuit peut s’estomper.

Enfin, il existe d’autres facteurs qui ne peuvent être contrôlés, comme l’âge ou l’humeur. Mais au moins, en modifiant les autres, on peut essayer d’avoir un bon réveil, qui nous maintiendra en éveil pendant une bonne partie de la journée.

Bien dormir et se réveiller encore mieux

Cette étude a porté sur 833 personnes, dont un bon nombre de paires de jumeaux. Nous avons choisi de les inclure car leurs résultats sont très utiles pour vérifier si un problème a une origine largement génétique ou environnementale. Il ne faut pas oublier que, contrairement aux jumeaux, leur ADN est pratiquement identique, il faut donc s’attendre à ce qu’ils aient les mêmes résultats en matière purement génétique, mais qu’ils présentent des variations en matière environnementale. Dans ce cas, l’objectif était essentiellement de pouvoir écarter la possibilité que certaines personnes soient génétiquement mieux équipées pour rester vigilantes après avoir dormi.

Tous les participants ont dû répondre à des enquêtes sur leurs habitudes. Ils ont été interrogés, bien sûr, sur leur sommeil. Mais aussi sur leur régime alimentaire, leurs habitudes d’exercice et leur humeur.

Ils ont constaté que le fait de dormir plus longtemps et de se réveiller plus tard le matin était associé à une meilleure vigilance. Logique. Mais pour atteindre cette vigilance, il était également nécessaire de maintenir une bonne routine d’exercice pendant la journée. Et prenez un bon petit-déjeuner.

Il a été observé que les personnes qui prenaient des petits-déjeuners plus riches en glucides se réveillaient dans un meilleur état de vigilance que celles qui basaient leur petit-déjeuner principalement sur des protéines. Mais attention à ne pas confondre les glucides avec les sucres libres des jus de fruits, des biscuits ou des pâtisseries.

Cette hypothèse a été testée en donnant à certains des participants une boisson de glucose pur au petit-déjeuner. Dans ces cas, la sensation de vigilance était considérablement réduite, de sorte que les pics de glucose au petit-déjeuner peuvent être considérés comme une chose négative.

Limites et ce qui ne peut être contrôlé

Le quatrième facteur qui a amélioré la vigilance des participants est leur jeunesse et leur humeur. Cependant, il s’agit d’un élément qui, en toute logique, ne peut être contrôlé, de sorte que l’accent doit être mis sur les trois autres facteurs.

En ce qui concerne les limites de l’étude, il est important de noter que la vigilance des participants a été auto-déclarée. Par conséquent, il peut présenter des biais qui empêchent également les comparaisons faciles entre les personnes. Les auteurs de l’étude espèrent pouvoir mesurer cet aspect de manière plus précise dans le cadre de recherches futures. Il reste donc encore beaucoup à apprendre. En attendant, il n’y a pas de mal à faire de l’exercice, à prendre un petit-déjeuner sain chaque matin et à dormir au moins sept heures par jour. L’éveil de la vigilance sera l’un des nombreux avantages à en tirer.

Afficher Masquer le sommaire