Qualcomm annonce les nouveaux Snapdragon 6 Gen 1 et Snapdragon 4 Gen 1

Qualcomm vient d’annoncer deux nouvelles puces pour appareils mobiles visant à renforcer sa présence sur les marchés de milieu et d’entrée de gamme. Il s’agit respectivement du Snapdragon 6 Gen 1 et du Snapdragon 4 Gen 1, qui, dans les mois à venir, tenteront d’occuper une place importante sur le marché.

La première chose qui frappe dans cette présentation est que Qualcomm a décidé d’adapter la nomenclature de son nouveau matériel pour poursuivre la ligne établie depuis le Snapdragon 8 Gen 1 -et sa variante Plus-. C’est logique, même si au début, cela peut être un peu déroutant pour beaucoup.

Le Snapdragon 6 Gen 1 prend le relais du Snapdragon 695 5G, avec une amélioration intéressante des performances. Selon Qualcomm, la nouvelle puce est 35 % plus rapide pour le rendu des graphiques, et 40 % plus rapide pour le traitement des tâches. Quant au Snapdragon 4 Gen 1, il se distingue non seulement par le fait qu’il est le premier de la gamme à être conçu à partir d’un processus à 6 nanomètres, mais aussi par le fait qu’il dispose d’un processeur 15 % plus rapide que le Snapdragon 480 5G, et qu’il tire 10 % de performances supplémentaires de son GPU.

Qualcomm affirme que les nouveaux Snapdragon 6 Gen 1 et Snapdragon 4 Gen 1 arrivent pour offrir son expérience phare sur les appareils grand public. C’est une affirmation assez ambitieuse, mais cela ne signifie pas que ces puces offriront quelque chose de trop révolutionnaire.

Qualcomm étoffe son portefeuille avec les nouveaux Snapdragon 6 Gen 1 et Snapdragon 4 Gen 1.

Le Snapdragon 6 Gen 1 promet de bonnes performances pour les joueurs mobiles, avec un retour en temps réel et des graphiques à plus de 60 images par seconde. Qualcomm souligne également l’inclusion d’un triple processeur d’images qui permet de prendre des photos simultanément à partir de trois caméras, ainsi que la possibilité de capturer des images jusqu’à 108 mégapixels et d’enregistrer des vidéos HDR. En termes de connectivité, la nouvelle puce prend en charge les réseaux 5G avec des vitesses de téléchargement pouvant atteindre 2,9 Gbps, ainsi que le WiFi 6E sur les mobiles à double antenne via Qualcomm FastConnect 6700.

L’intelligence artificielle est également présente dans cette annonce, puisque la puce de milieu de gamme est dotée du moteur d’IA de septième génération de Qualcomm. Selon l’entreprise, il offre des performances trois fois supérieures à celles du Snapdragon 695 lorsqu’il s’attaque à des tâches avec une « assistance intelligente ».

Dans le cas du Snapdragon 4 Gen 1, l’accent est mis principalement sur la gestion de l’énergie. En tant que puce d’entrée de gamme, son point fort n’est pas la performance – bien que Qualcomm promette de bonnes performances – mais plutôt que la batterie dure plus d’une journée. Cependant, il comprend également un triple processeur d’image et peut capturer des photos allant jusqu’à 108 MP. En termes de connectivité, il se distingue en offrant un accès aux réseaux 5G jusqu’à 2,5 Gbps, et prend en charge la technologie FastConnect 6200.

Quant aux modèles d’appareils qui utiliseront les nouveaux SoC de Qualcomm, il n’y a pas encore de détails. Il a été confirmé que Motorola adoptera le Snapdragon 6 Gen 1 dans ses appareils, tandis que iQOO fera de même avec le Snapdragon 4 Gen 1. la nouvelle puce d’entrée de gamme sera disponible avant la fin de l’année, alors que matériel de milieu de gamme fera ses débuts au premier trimestre de 2023.