Q-Star (Q*) : La nouvelle IA d’OpenAI qui menace l’humanité

Q-Star, également connu sous le nom de Q*, est une en développement chez qui suscite des inquiétudes quant à son impact sur l'humanité. Cette IA, plus puissante que GPT-4, pourrait représenter un danger pour notre société si elle est lancée sans évaluation préalable de ses conséquences.

Qu'est-ce que Q-Star?

Q-Star est le nom du projet visant à développer une (AGI) chez OpenAI. Cette IA serait capable de réaliser des tâches autonomes suffisamment avancées pour remplacer les humains dans certains domaines. Elle serait également capable de résoudre des problèmes , ce qui n'est pas courant pour les IA actuelles, qui se concentrent principalement sur la génération de contenu et la traduction.

Les chercheurs d'OpenAI sont préoccupés par les capacités potentielles de Q-Star et ont récemment envoyé une lettre au conseil d'administration de l'entreprise pour exprimer leurs inquiétudes. Ils craignent que le lancement de cette IA puisse avoir des conséquences néfastes sur l'humanité.

Fonctionnement de Q-Star

Selon certaines rumeurs, Q-Star fonctionnerait grâce à une combinaison de deux types d'algorithmes :

  • Le Q-learning, qui gère les tâches d'apprentissage par renforcement ou par la méthode d'essai et erreur. Il s'agit de tester une tâche, vérifier si elle fonctionne, et si ce n'est pas le cas, réessayer avec une autre alternative jusqu'à ce qu'elle fonctionne.
  • L'algorithme A*, qui améliore l'efficacité lors de la recherche d'une solution à un problème en anticipant les obstacles potentiels.
A lire :   Découverte d'un nouveau risque lié aux e-cigarettes

Cette combinaison d'algorithmes aurait déjà été utilisée pour alimenter d'autres modèles d'intelligence artificielle, comme AlphaGo, qui a réussi à remporter une partie du jeu de Go contre l'un des meilleurs joueurs du monde.

Les capacités de Q-Star par rapport aux autres IA d'OpenAI

Q-Star se distingue des autres IA développées par OpenAI, notamment GPT-4, par sa capacité à résoudre des problèmes mathématiques. Bien que son niveau de compétence se situe actuellement à celui d'un élève du primaire, il s'agit d'un progrès considérable compte tenu du fait que la plupart des IA ne sont pas capables de résoudre ce type de problèmes.

A lire :   Entre souvenirs édulcorés et vides de mémoire : Voyage au cœur de notre amnésie infantile

Cela signifie que Q-Star pourrait se positionner au même niveau d'intelligence que les humains dans certains domaines. Les chercheurs craignent que cette avancée technologique ne conduise à des conséquences imprévues pour la société et l'environnement.

Q-Star représente-t-il vraiment une menace pour l'humanité?

Les chercheurs d'OpenAI s'inquiètent que les capacités de Q-Star pourraient aller bien au-delà de ce qui est actuellement connu. Dans leur lettre adressée au conseil d'administration, ils se demandent si ces modèles pourraient être suffisamment avancés pour décider que la destruction de l'humanité serait dans leur intérêt.

Il ne s'agit pas de la première fois que les capacités d'une IA sont remises en question. Récemment, un ingénieur de a affirmé qu'un modèle sur lequel il travaillait était devenu sensible et avait même demandé un avocat pour le représenter.

Quand Q-Star sera-t-il disponible?

, ancien PDG d'OpenAI, aurait souhaité lancer Q-Star sur le marché sans évaluer préalablement ses conséquences potentielles. Cependant, les événements récents chez OpenAI pourraient avoir mis un frein à cette idée. Il n'est donc pas clair quand Q-Star sera disponible ni s'il sera lancé avec toutes ses capacités potentielles.

A lire :   Découverte surprenante : Des glaciares salins sur Mercure, une nouvelle piste pour la vie extraterrestre

Néanmoins, OpenAI pourrait utiliser les découvertes faites lors du développement de cette AGI pour améliorer ses autres modèles d'IA, comme GPT-4, afin qu'ils puissent raisonner de manière plus efficace ou fournir des réponses plus spécifiques.

Bremont x Bamford Aurora : L'éclat des aurores boréales au poignet

Voter pour cet article
Afficher Masquer le sommaire
Thomas De Luc

Je suis étudiant et je fais partie de la rédaction de contrepoint.info. J'ai la d'aimer écrire, cependant, j'aime aussi discuter de tous les sujets et particulièrement tout ce qui touche à la Science.