La maison High-Tech Privacy Norway, vers une application de rencontres fine Grindr pour 10 millions

Privacy Norway, vers une application de rencontres fine Grindr pour 10 millions

2 min en lecture
0
0
190

L’autorité norvégienne de la protection de la vie privée a l’intention d’infliger une amende de 10 millions d’euros à l’application de rencontres Grindr. La même autorité l’a annoncé. Le projet de décision de l’autorité fait suite à un rapport de janvier 2020 du groupe de consommateurs norvégien Forbrukerradet, qui a recueilli plusieurs violations du règlement de l’UE sur la protection des données (RGPD) par Grindr et cinq sociétés de publicité technologique.

En outre, dans un communiqué, l’Association des consommateurs de l’UE (Beuc) a annoncé que dix autres groupes de consommateurs ont demandé à leurs autorités nationales d’enquêter sur les violations systémiques du RGPD dans le secteur de la publicité technologique. Selon Beuc, les autorités norvégiennes ont estimé que Grindr ne disposait pas d’une base juridique valide pour collecter et divulguer les données personnelles des utilisateurs, y compris les données sensibles relatives aux préférences sexuelles, à des annonceurs tiers. La décision souligne que le consentement est requis pour traiter les données à des fins de publicité comportementale. « C’est une excellente nouvelle et envoie un signal clair qu’il est illégal de surveiller les consommateurs 24h / 24 et 7j / 7 sans leur consentement pour collecter et partager leurs données », a déclaré Monique Goyens, PDG de Beuc.

Charger Plus D'Articles Connexes
Charge De Plus En High-Tech

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *