Présidentielle 2022 : Marine Le Pen laisse la place de n° 1 du RN à Jordan Bardella !

Le rassemblement national sera au grand complet à Fréjus ce week-end pour sa rentrée politique. Le moment pour la présidente du parti, Marine Le Pen de présenter son affiche, son slogan ainsi que son équipe de campagne.

Le rassemblement national sera au grand complet à Fréjus ce week-end pour sa rentrée politique. Le moment pour la présidente du parti, Marine Le Pen de présenter son affiche, son slogan ainsi que son équipe de campagne. Par la même occasion, elle remettra les manettes du parti à son numéro 2, Jordan Bardella qui assumera l’intérim jusqu’au lendemain de la présidentielle de 2022.

Le temps est venu pour Marine Le Pen d’aller au contact des Français. La candidate du RN veut passer à la vitesse supérieure pour la présidentielle de 2022. Cependant, pour apparaitre avec une image plus conciliante, il va falloir qu’elle se débarrasse de sa casquette de présidente du RN qu’elle est. Ainsi, à l’issue du Conseil national qui s’est tenu à Fréjus le vendredi 10 septembre, le numéro 2 du parti, Jordan Bardella a été choisi pour prendre la tête de la formation. Un transfert de pouvoir qui sera effectif ce week-end lors de la rentrée politique du parti.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Marine Le Pen (@marine_lepen)

Un jeune président de 26 ans

Né un 13 septembre 1995, Jodan Bardella prendra la présidence du Rassemblement national dans sa 26e année. Engagé très jeune dans la politique, l’homme traine déjà une carrière riche. Pourtant, il ne détient pas un grand diplôme universitaire. Cela fait déjà à cinq reprises qu’il reporte sa licence en géographie. « C’est un bon organisateur, légitime et proche des militants. Cette nomination ringardise les autres partis et martèle notre intérêt pour la jeunesse », déclare Sébastien Chenu, porte-parole du RN.

Considéré comme un ouvrier de la première heure, Jordan Bardella a déjà occupé la quasi-totalité des postes qu’il faut à un acteur politique pour incarner un parti. Personne ne lui reprochera ainsi d’avoir volé le statut dont il jouit au sein du parti.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Marine Le Pen (@marine_lepen)

« Je serai le premier soutien de Marine Le Pen »

En attendant de prendre ses nouvelles responsabilités, le jeune homme natif de Seine-Saint-Dénis se confie à 20 minutes sur les fonctions qui sont les siennes en tant qu’intérimaire. Jordan Bardella se positionne déjà en avant-garde aux côtés de son mentor pour les campagnes présidentielles. « Mon rôle sera de faire sa campagne et de préparer, en parallèle, les élections législatives et la constitution de la future majorité présidentielle, en sélectionnant les meilleurs, les plus méritants et les plus représentatifs de leurs territoires », explique le jeune géographe.

Au-delà de ce rôle hautement politique, Jordan Bardella se donne également l’objectif de « contribuer à l’émergence d’une nouvelle génération de dirigeants qui aspire à changer la situation de notre pays ». « C’est un message envoyé à l’ensemble de la jeunesse française. Ce renouvellement, nous l’incarnons au quotidien par nos maires, nos parlementaires, et pas seulement par le biais des personnes qui viennent du RN », lance-t-il.

Il sied de notifier que la direction de campagne de Marine Le Pen sera dirigée par Christophe Bay qui est un ancien préfet et considéré comme un « serviteur de l’État » par Jordan Bardella. De même, la communication de la candidate sera assurée par Philippe Ballard, ancien journaliste sur la chaine LCI.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis