Pourquoi les orcs dans « Les Anneaux de Pouvoir » ne supportent-ils pas le soleil ?

Dans le troisième chapitre des Anneaux de Pouvoir, l’elfe Arondir et ses compagnons sont devenus les esclaves d’un groupe d’orcs, qui les gardent emprisonnés et les soumettent aux travaux forcés. Cependant, alors qu’ils sont ravagés, leurs ravisseurs utilisent des vêtements et des auvents pour se protéger du soleil.

De plus, ils se réfugient dans des passages où ils sont encore plus éloignés du soleil. En effet, ils ont une grande sensibilité au soleil, ce qui, dans les romans de Tolkien, s’explique par leur origine, puisqu’ils ont été créés lorsque la Terre du Milieu était plongée dans l’obscurité et les ténèbres. Toutefois, si nous nous montrons scientifiques et que nous dépassons le stade de la fantaisie, il se pourrait qu’ils soient atteints d’une maladie.

Il existe de nombreuses pathologies qui se caractérisent par une grande sensibilité à la lumière solaire. C’est le cas de l’allergie au soleil, qui n’est pas vraiment une maladie en tant que telle, mais le résultat de nombreuses maladies. Il existe également certaines pathologies qui provoquent une photosensibilité ou qui s’aggravent si l’exposition au soleil est prolongée.

Donc, si les orcs étaient humains, on pourrait expliquer ce qui leur arrive avec certains d’entre eux. Ce n’est pas le cas, mais nous ne pouvons qu’imaginer.

La réalité de la photosensibilité des orcs dans « Les anneaux de pouvoir ».

Avant d’examiner ce qui arriverait aux orcs s’ils étaient humains, nous ne devons pas oublier ce qui cause leur photosensibilité dans Les Anneaux de Pouvoir.

Dans les romans de J. R. R. R. Tolkien, les orcs sont décrits comme ayant été créés par Melkor, le premier seigneur des ténèbres de la Terre du Milieu. On ne sait pas exactement à partir de quoi il les a créées. En fait, les livres eux-mêmes font état de différentes théories, allant de la corruption des elfes, des elfes mélangés aux hommes ou à d’autres races, à la création à partir de roches.

Quoi qu’il en soit, il semble qu’il l’ait fait à une époque où la Terre du Milieu était plongée dans l’obscurité. Ainsi, en prospérant, ils se sont habitués à l’obscurité, et l’arrivée de la lumière du soleil a été un grand choc pour eux. Allons, si nous, les humains, avions grandi sans lumière du soleil, nous aurions réagi de la même manière. Bien que, bon, il est également possible que nous n’aurions pas survécu.

Porphyrie : la maladie des vampires et peut-être aussi des orcs.

La porphyrie est un groupe de maladies qui sont soupçonnées d’avoir donné naissance aux légendes de vampires.

Cela est dû à leurs symptômes. Par exemple, l’une d’entre elles, la porphyrie érythropoïétique, compte parmi ses symptômes l’apparition de taches rouges sur les dents, qui semblent être tachées de sang. En outre, les gencives se rétractent, de sorte que les crocs apparaissent plus grands et plus pointus.

D’autre part, la plupart des porphyries s’accompagnent d’une anémie, qui rend les patients très pâles. Pour y remédier, on leur faisait autrefois boire du sang. On peut donc déjà commencer à voir très clairement le lien avec le vampirisme. Mais aussi avec les orcs des Anneaux de Pouvoir. Leurs dents s’accordent parfaitement avec leurs gencives fuyantes, la couleur de leur peau n’est pas des plus saines et, pour couronner le tout, les porphyries cutanées génèrent une photosensibilité et une photophobie, qui peuvent affecter aussi bien la peau que les yeux.

Qu’est-ce que l’allergie au soleil ?

Une allergie au soleil se traduit par l’apparition d’une éruption cutanée, accompagnée de démangeaisons, en réponse à l’exposition à la lumière du soleil. Cela peut se produire pour une multitude de raisons, de la consommation de certains médicaments à l’exposition à des produits courants comme certains parfums. Il est intéressant de noter que toutes les personnes ne développent pas la même maladie, car il semble également exister une certaine composante génétique.

Mais d’un autre côté, d’autres maladies de la peau peuvent également provoquer une allergie au soleil. Par exemple, il est assez courant chez les personnes souffrant de dermatite. Les orcs dans Les Anneaux de Pouvoir pourraient-ils avoir une dermatite qui les rend allergiques au soleil ? C’est possible.

Maladies auto-immunes dans « les anneaux de pouvoir ».

Selon la société espagnole de rhumatologie, l’exposition au soleil peut aggraver la progression de certaines maladies auto-immunes comme le lupus érythémateux systémique et la dermatomyosite. Cependant, il n’est pas bon non plus de ne pas prendre de soleil du tout. Il est donc recommandé de s’exposer au soleil pendant de courtes périodes et avec le plus de mesures de protection possible.

Cela inclut l’utilisation de crèmes avec un facteur de protection solaire élevé, ainsi que des lunettes de soleil, des chapeaux et des parasols. Il faut également éviter de prendre des bains de soleil en milieu de journée et réduire l’exposition. En bref, ces patients doivent prendre les mêmes mesures que le reste de la population, mais de manière plus consciencieuse.

C’est peut-être l’exemple de maladie le moins approprié pour les orcs des Anneaux de pouvoir, car ils sont repoussés par la moindre lumière.

Egalement certaines maladies rares

Il existe plusieurs maladies rares qui comptent la photosensibilité parmi leurs symptômes. L’un des cas les plus extrêmes est le xeroderma pigmentosum. Les personnes atteintes présentent un dysfonctionnement des mécanismes de réparation de l’ADN. C’est pourquoi la moindre exposition au soleil provoque de graves coups de soleil. En outre, elles sont extrêmement sujettes au cancer du pied.

Ce serait peut-être une bonne option pour les orcs de The Rings of Power. En tout état de cause, toutes ces maladies sont applicables à l’homme. Nous ne devons pas oublier qu’ils sont une race différente, ou du moins la corruption d’une race différente. Laissons alors qu’ils sont nés dans les ténèbres. Le reste n’est qu’une simple supposition.

Afficher Masquer le sommaire