OpenAI annonce un nouveau conseil d’administration avec plusieurs surprises

a officiellement repris son poste de CEO d', et a annoncé la formation d'un nouveau conseil d'administration comprenant des personnalités de premier plan et la présence de en tant qu'observateur.

La nouvelle composition du conseil d'administration

Le nouveau conseil initial est présidé par Bret Taylor, qui est également le PDG de SalesForce. Parmi les autres membres figurent Larry Summers (économiste et ancien secrétaire au des États-Unis) et Adam D'Angelo (PDG de Quora). Microsoft participera également au conseil en tant qu'observateur sans droit de vote. Cette information contredit les rumeurs selon lesquelles Microsoft ne ferait pas partie du conseil, car elle privilégierait les intérêts économiques plutôt que la sécurité.

Sam Altman, s'exprimant sur le nouveau conseil d'administration d'OpenAI, a déclaré : « Nous avons pris la bonne décision en nous associant à Microsoft et je suis ravi que notre nouveau conseil les inclue en tant qu'observateur sans droit de vote ».

Les changements au niveau de la direction

, qui avait occupé pendant un jour seulement le poste de CEO par intérim, retourne à son poste précédent de CTO. Greg Brockman, qui avait quitté OpenAI après avoir été destitué du conseil, revient en tant que président de l'entreprise mais pas du conseil. Cela signifie qu'aucun membre d'OpenAI ne fera partie du nouveau conseil d'administration, pas même Altman qui avait un poste avant d'être licencié par l'entreprise.

A lire :   Mastodon a gagné des millions de nouveaux utilisateurs depuis qu'Elon Musk a acheté Twitter

Il est incertain de savoir si Ilya Sutskever, le scientifique en chef et cofondateur d'OpenAI, reviendra au conseil. Sutskever aurait été à l'origine du licenciement de Sam Altman et a également signé une lettre quelques jours plus tard affirmant qu'il quitterait l'entreprise si Altman ne revenait pas en tant que CEO. De plus, il n'a pas fait partie du conseil provisoire formé dans le but de ramener Altman à son poste.

Le futur du conseil d'administration

Deux membres de l'ancien conseil d'administration qui n'étaient pas employés chez OpenAI ne feront pas partie de la nouvelle configuration : Tasha McCauley et Helen Toner. Sam Altman a également confirmé qu'aucun employé n'a été licencié d'OpenAI. L'équipe reste intacte après que plus de 500 des 700 employés aient menacé de partir pour Microsoft, qui avait confirmé son intention de créer une division IA et de proposer des postes à tous les employés d'OpenAI s'ils souhaitaient quitter l'entreprise.

A lire :   L'épineuse question de la sécurité des mots de passe en 2023

Bret Taylor, président du nouveau conseil d'administration, a déclaré que l'intention était de former « un conseil qualifié et diversifié » pour représenter la mission d'OpenAI. Il a également confirmé la création d'un « comité indépendant du conseil d'administration pour superviser un examen des événements récents » et l'amélioration de « la structure de gouvernance » de l'entreprise.

Les enjeux pour OpenAI

OpenAI est une entreprise de recherche en intelligence artificielle qui a attiré l'attention du monde entier grâce à ses avancées technologiques, telles que . La ré du conseil d'administration et la clarification des rôles au sein de l'entreprise sont essentielles pour assurer son succès futur et maintenir sa réputation dans le domaine de l'intelligence artificielle.

  • La présence de Microsoft en tant qu'observateur sans droit de vote montre l'importance de leur partenariat avec OpenAI et leur engagement à soutenir la mission de l'entreprise.
  • L'inclusion de personnalités influentes, telles que Bret Taylor, Larry Summers et Adam D'Angelo, renforce la crédibilité du nouveau conseil d'administration.
  • La formation d'un comité indépendant pour examiner les événements récents témoigne de la volonté d'OpenAI d'apprendre de ses erreurs passées et d'améliorer sa gouvernance interne.
A lire :   GPT-4 Turbo : 5 innovations majeures pour ChatGPT et OpenAI

Avec ces changements, OpenAI espère poursuivre son développement en tant qu'acteur majeur dans le domaine de l' tout en respectant les principes éthiques qui guident sa mission.

Apple Watch X : Les 9 innovations majeures attendues

Voter pour cet article
Afficher Masquer le sommaire
Martin Jean

je suis un rédacteur web spécialisé dans l'actualité people. Je suis passionné par le monde de la célébrité et j'adore suivre les dernières tendances, les scoops et les potins qui font le buzz