Olivier Véran s’exprime sur le couvre-feu à 18 heures ! Il s’exprime sur Emmanuel Macron !

Si vous suivez les actualités, vous avez pu découvrir que le ministre Olivier Véran avait évoqué le couvre-feu.

Emmanuel Macron a été interpellé concernant la mise en place de ce couvre-feu qui pourrait finalement perdurer. En effet, le président de la République a notamment pu expliquer qu’il fallait encore tenir plusieurs semaines.

Il est important de préciser que les Français n’arrivent plus à supporter cette restriction alors que les belles journées se profilent à l’horizon. De ce fait, ils sont nombreux à demander l’arrêt de cette mesure alors que le confinement local a commencé le week-end dernier pour Dunkerque et les Alpes-Maritimes.

Olivier Véran n’est pas comme Macron, il ne fait pas de prévisions

Emmanuel Macron a précisé que le couvre-feu pourrait être en vigueur pour 4 semaines au minimum, cela dépend bien sûr de la situation sanitaire. Toutefois, Olivier Véran est intervenu sur France 2 pour le journal de 20 heures et il ne semble pas aussi précis que le président de la République.

  • Anne-Sophie Lapix demande si le couvre-feu pourrait être supprimé prochainement et si les Français pourront retrouver leur liberté.
  • Le ministre de la Santé est très ferme sur cette question, car il ne se risque pas « à faire des prévisions. Je souhaite comme tous les Français qu’on puisse être protégés le plus vite possible.
  • De ce fait, si Macron donne une échéance pour le couvre-feu, ce n’est pas le cas d’Olivier Véran qui reste un peu plus flou.

La journaliste prend alors les devants en évoquant les chiffres partagés par Emmanuel Macron concernant le couvre-feu qui pourrait être maintenu à 18 heures pour l’ensemble de la France entre 4 à 6 semaines. Le président de la République estime que ces semaines seront difficiles, mais qu’un allègement pourrait être envisagé par la suite. Olivier Véran contre alors le chef de l’État en admettant tout de même qu’il rappelait finalement que les prochaines semaines ne seraient pas au coeur d’une réduction des restrictions.

Olivier Véran ne souhaite pas faire de prévisions comme Emmanuel Macron, mais il estime par contre que le gouvernement espère ne pas aller au-delà des 6 semaines pour la validité du couvre-feu à 18 heures. Sur France 2, il partage donc son souhait, celui de retrouver rapidement les libertés d’ici 4 à 6 semaines.

Le printemps sera-t-il propice aux Français ?

Il suffit de se baser sur le format de l’année dernière pour comprendre que le virus n’apprécie pas la chaleur apparemment. Nous avions été déconfinés au mois de mai après plusieurs semaines de confinement à la maison alors que le printemps dévoilait de très belles journées. De ce fait, pour 2021 alors que la vaccination prend de l’ampleur et que des solutions ont été trouvées pour aider les patients, nous pouvons sans doute espérer que le début de l’été pourrait être propice aux Français.

Ce sont bien sûr des spéculations, mais Olivier Véran a tout de même précisé au cours de cette intervention que « nous l’avons fait l’année dernière, le printemps est moins propice à la circulation du virus. On vaccine, on protège les plus fragiles, on croise les doigts ». C’est sans doute pour cette raison que le président a évoqué une échéance de plus d’un mois, cela pourrait nous amener à fin avril par exemple. Dans tous les cas, la France n’est pas sortie de la crise sanitaire, il suffit de regarder les nombres de cas pour comprendre que la contamination est toujours au rendez-vous alors que le taux d’incidence est fort pour les Alpes-Maritimes et Dunkerque.

N’oublions pas les gestes barrières et la distanciation sociale, il ne faut pas se relâcher même si les belles journées peuvent donner l’envie de se prélasser au soleil.


Vincent Desruisseaux

Passionné par l’alimentation, le monde de la maison ou encore la beauté, je vous propose mes découvertes qui s’adressent aussi bien aux hommes qu’aux femmes. Vous ne serez pas déçu par tous mes articles.