Mobilisation des professionnels de santé dans les Hauts-de-France, la situation s’aggrave !

Si la situation sanitaire en France métropolitaine semble s’améliorer progressivement du fait du nombre croissant des populations vaccinées, ce n’est pas encore le cas de la France d’outre-mer.

En effet, dans les territoires comme la Martinique et la Guadeloupe, les centres de santé sont complètement saturés et les jours à venir ne permettent pas d’envisager un retour à la normale.

C’est donc dans ce contexte que les renforts sont recherchés de toute part notamment en provenance de la métropole où les effectifs du personnel de santé sont de moins en moins surchargés. Cette fois-ci, les secours ont été envisagés au niveau des professionnels de la région des Hauts-de-France.

La situation sanitaire dans les territoires d’outre-mer de plus en plus alarmante

L’éradication de la pandémie de la Covid 19 reste une vraie problématique dans les départements et régions d’outre-mer. Les chiffres n’ont cessé d’être au rouge depuis des semaines dans ces zones alors que pendant ce temps, les nouvelles étaient plutôt réjouissantes du côté de l’Hexagone.

Cela s’explique en grande partie par le faible taux de vaccination observé jusqu’ici au niveau des populations d’outre-mer. Pour preuve, on enregistre 17 % de couverture vaccinale sur ces territoires contre un pourcentage de 54 % au niveau du territoire européen de la France. Cela a donc comme lourde conséquence un taux élevé de contamination constaté par quota de 100 000 habitants et une saturation rapide des hôpitaux et lits de réanimation.

Autant de facteurs négatifs qui ont entraîné le déclenchement de l’état d’urgence sanitaire sur les territoires de la Guadeloupe, de Saint-Barthélemy, de Saint-Martin, de la Martinique et de La Réunion.

La date de reprise des classes a dû être revue dans les Antilles et dans les zones à risques dont la Guyane, et certaines restrictions liées au couvre-feu et aux déplacements sur de longues distances des personnes ont dû refaire leur apparition. Et face à la lenteur de production de résultats significatifs dus à la prise de ces différentes mesures, la France en tant qu’État central a décidé de recourir à d’autres solutions plus concrètes.

mobilisation-professionnel-de-santé-haut-de-france-1

Les professionnels de santé des autres régions de France appelés à la rescousse

L’appel est aujourd’hui lancé à tous les autres agents sanitaires susceptibles d’être mobilisés afin de venir en aide aux patients des autres zones en détresse.  Une cause noble pour des travailleurs qui ont prêté le serment d’Hippocrate.

C’est ainsi que la région française des Hauts-de-France a réussi à mobiliser plus d’une trentaine de professionnels de la santé de divers ordres pour le compte de ses régions. Infectiologues, urgentistes, généralistes et aides-soignants entre autres, ils auront la délicate mission de faire l’impossible afin de réduire les terrains de nuisance de la Covid 19 dans cette autre France.

Plusieurs autres agents de santé de la région sont attendus pour prendre part à cette initiative salvatrice qui permettra à une autre partie de la France de retrouver de la quiétude. Pour la plupart, il s’agira de volontaires provenant de divers horizons des établissements publics, du privé ou des organisations sanitaires libérales.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis