Miroir, miroir : Les espèces animales qui passent le test du miroir

La reconnaissance de soi dans un miroir est une capacité cognitive que l'on pensait autrefois réservée aux humains. Cependant, des recherches scientifiques ont démontré que certains sont également capables de se reconnaître dans un miroir. Découvrons ensemble quels animaux possèdent cette capacité étonnante.

Les primates et la reconnaissance de soi

Les premières études sur la reconnaissance de soi chez les animaux ont été menées sur les chimpanzés. En 1970, des chercheurs ont anesthésié quatre chimpanzés et marqué leur visage avec de la peinture rouge. À leur réveil, les chimpanzés ont examiné les zones marquées dans le miroir, indiquant qu'ils se reconnaissaient eux-mêmes. D'autres grands singes, comme les orangs-outans, ont également réussi ce test. Ils ont non seulement reconnu leur reflet, mais ont aussi identifié des marques sur leur corps.

Les bonobos, une autre espèce de grands singes, ont également montré une capacité à se reconnaître dans un miroir. Ils ont été observés en train d'inspecter des parties de leur corps qu'ils ne pouvaient pas voir autrement en utilisant un miroir. Les résultats pour les gorilles ont été moins concluants, avec une tendance à voir leurs reflets comme ceux d'un autre animal.

A lire :   Les 10 races de chiens les plus adorables et recherchées en 2023 : Vous ne devinerez jamais la numéro 1 !

Les mammifères non-primates et la reconnaissance de soi

En dehors des primates, d'autres mammifères ont également montré une capacité à se reconnaître dans un miroir. Un éléphant asiatique au zoo du Bronx a réussi le test de manière convaincante. Des études sur les dauphins suggèrent également qu'ils peuvent discerner leur propre reflet. Ils ont été observés en train d'utiliser leur image pour inspecter les marques faites sur leur corps.

Il est important de noter que ces comportements ne sont pas nécessairement une preuve fiable de la conscience de soi. Comme l'explique la psychologue cognitive Ellen O'Donogue, les comportements appris ne sont pas une preuve fiable de la conscience de soi.

A lire :   Réussir l'introduction d'un nouvel animal chez vous : Etapes et conseils

Les oiseaux et la reconnaissance de soi

En 2008, des chercheurs étudiant les pies euro-asiatiques ont trouvé la première preuve que les animaux non mammifères étaient capables de se reconnaître dans le miroir. Les pigeons ont également réussi le test, mais seulement après une période intensive de conditionnement.

Ces résultats suggèrent que la capacité à se reconnaître dans un miroir n'est pas limitée aux mammifères et pourrait être présente chez d'autres groupes d'animaux.

Les animaux d'ordre inférieur et la reconnaissance de soi

Les tests sur les animaux d'ordre inférieur ont été particulièrement controversés. Une étude de 2015 suggérait que les fourmis pourraient avoir une certaine conscience d'elles-mêmes, car elles essayaient d'enlever de la peinture bleue de leur tête en regardant leur reflet. Deux études ont suggéré que les pouvaient se reconnaître eux-mêmes. Une étude de 2016 a découvert que les raies manta semblaient également s'examiner et faire des bulles lorsqu'on leur montrait un miroir.

A lire :   Pourquoi regarder des vidéos de chats est-il bon pour la santé ?

Ces résultats suggèrent que la capacité à se reconnaître dans un miroir pourrait être plus répandue dans le règne animal qu'on ne le pensait auparavant. Cependant, ces études sont toujours sujettes à débat et nécessitent des recherches supplémentaires pour confirmer ces découvertes.

L'Apple Watch face à une crise identitaire : un virage manqué ?

Voter pour cet article
Afficher Masquer le sommaire
Sarah Pallin

J'ai été stagiaire à la rédaction. Quand j'ai vu leur annonce pour un pigiste, j'ai décidé de revenir. Je suis fan de série et de ciné, je passe mes week-end au ciné et mes nuits devant Netflix