Marvel : Un nouveau film sur Hulk est-il envisageable ? Les indices dans She-Hulk

Les deux premiers épisodes de She-Hulk : Avocate est venu à Disney+ pour introduire un nouveau personnage et ouvrir la voie à un autre. Il s'agit de Bruce Banner, qui, bien qu'il ait une grande place dans le Marvel Cinematic Universe, son récit a été conditionné par une question de droits.

Alors que le trident principal (composé de Iron Man Thor et Captain America) ont eu des trilogies particulières, dans le cas de Hulk il n’y a pas eu de développement ultérieur.

Du moins pas de cette manière, en consacrant des projets solos pour que son récit se développe, au-delà des apparitions sporadiques dans d’autres productions. Après L’Incroyable Hulk sorti en 2008, le personnage n’a pas eu de nouvelle production dans le Marvel Cinematic Universe. Son développement a été vu de manière fragmentée, avec des suggestions à travers la saga Avengers ou des apparitions telles que celle enregistrée dans Thor : Ragnarok. Son prochain film solo pourrait s’appuyer sur ce qui s’est passé dans ce dernier film.

La présence de Hulk dans le Marvel Cinematic Universe met en évidence un personnage capable de concilier ses deux personnalités, la bête et le scientifique, pour tirer le meilleur de l’une et de l’autre. Son passage à Skaar dans le troisième film Thor sera un élément clé de l’expansion du récit du personnage. Dans ce sens, She-Hulk : Avocate fait des allusions.

She-Hulk : L’avocate est disponible sur Disney+.

She-Hulk et l’avenir de Bruce Banner

Alors que Jennifer Walters – jouée par Tatiana Maslany – est au volant d’une voiture, son cousin Bruce Banner – joué par Mark Ruffalo – lui explique diverses questions sur Captain America. Puis, devant eux, un vaisseau spatial est mis en place. Pour l’éviter, les personnages finissent par faire une embardée et ont un accident. Dans ce premier épisode, aucune autre mention n’a été faite de l’événement.

A lire :   Chris Evans va revenir dans le Marvel Cinematic Universe

Au cours du deuxième épisode, Bruce Banner reçoit un appel de Jennifer Walters. Elle répond depuis un vaisseau similaire – sinon identique – à celui qui a croisé devant eux. C’est un véhicule de messagerie. Bien que cela n’ait pas été développé, c’est clair : Skaar est intéressé par le retour de Hulk sur la planète. Il convient de rappeler que, dans Thor : Ragnarok, le personnage était piégé sur la planète comme une sorte de prisonnier VIP : il était utilisé comme un opiacé des masses, dans des événements de combat, tout en bénéficiant de tout le confort.

Pour une interprétation plus approfondie des événements possibles présentés dans le document She-Hulk : Avocate il est nécessaire de revoir les bandes dessinées. On y apprend que Hulk, lors de son séjour sur Skaar, a eu un enfant avec Sakaar de Caiera, connu sur cette planète sous le nom de « The Old Strong One ». Ce descendant du personnage a été nommé Skaar, comme la planète.

Le voyage de Hulk, l’explication d’une partie de son passé, et les informations que l’on peut retrouver dans les comics, invitent à penser qu’un nouveau film sur le personnage est envisageable. Quelle serait la base de ce nouveau film ? film? Ce qui s’est passé sur Skaar, y compris l’introduction possible de son fils. Mais, avant cela, il est nécessaire que Marvel et Disney s’occupent d’un détail non négligeable.

A lire :   X-men : Le Professeur X montré dans une nouvelle bande annonce de "Doctor Strange in the Multiverse of Madness"

Le problème avec Hulk

Les droits d’exploitation du personnage appartiennent à la fois à Universal et à Marvel. Et la première est privilégiée en termes de distribution. Par conséquent, une production consacrée exclusivement au personnage implique de conclure un accord avec cette société ou de céder une part importante des bénéfices économiques. Que se passe-t-il maintenant ? Il y a une rumeur selon laquelle Marvel pourrait récupérer les droits sur Hulk dans son intégralité.

Cinema Comics indique sur son site web que l’utilisateur de Reddit u/vidoardes a divulgué certains documents de l’accord. Selon eux, l’accord entre Universal, Paramount et Disney est d’une durée de 15 ans, à compter de la sortie du premier film Hulk (2008). Si tel est le cas, après cette période, les droits de gestion du personnage reviendraient entièrement à Disney. Il serait alors possible de réaliser une nouvelle production sur Bruce Banner sans avoir à négocier et à céder des bénéfices

Afficher Masquer le sommaire