Les Enfoirés : Amel Bent évoque une “date de péremption” pour les femmes, de quoi parle-t-elle ?

Dans le monde de la musique, du cinéma ou dans d’autres secteurs, certains constats sont assez problématiques.

Amel Bent
Source : capture Europe 1

Vous avez l’occasion de découvrir Amel Bent dans The Voice puisqu’elle est membre du jury aux côtés de Marc Lavoine, Vianney ou encore Florent Pagny. Elle était au micro de Philippe Vendel sur Europe 1 et la chanteuse a dressé un profil assez triste le 5 mars dernier notamment en évoquant la profession. Vous avez également pu la retrouver à plusieurs reprises dans les Enfoirés, le spectacle a d’ailleurs été diffusé sur TF1 il y a quelques jours alors qu’il a été enregistré dans des conditions assez spécifiques à cause de la crise sanitaire.

Pourquoi Amel Bent évoque-t-elle cette date de péremption ?

Dans le monde de la musique, les statuts ne seraient pas les mêmes entre les hommes et les femmes. La productrice des Enfoirés était également présente lors de ce rendez-vous sur les ondes. Anne Marcassus a notamment estimé qu’il y avait un réel problème de parité entre les hommes et les femmes notamment au sein de la troupe.

  • De ce fait, les femmes ne sont pas autant représentées que les hommes qui sont forcément beaucoup plus nombreux.
  • Elle ne semble pas être en mesure d’expliquer ce phénomène, car même si vous regardez le secteur de la musique, les femmes sont peu nombreuses.
  • Pour la productrice, ce constat peut être parfois expliqué par un manque d’artistes, mais Amel Bent a une autre raison à partager.

En effet, la coach dans The Voice estime que les « femmes durent moins dans ce métier », il y a donc une certaine date de péremption comme de nombreux médias comme Public ont pu le préciser. À partir d’un certain moment, sans que des raisons puissent être trouvées, les femmes sont moins présentes dans le monde musical. Pour Amel Bent, elle constate bizarrement qu’il « y a plus d’hommes qui ont survécu au temps, dans leur carrière artistique, que les femmes ».

Lorsque la chanteuse a eu l’occasion de commencer sa carrière, elle pouvait constater que de nombreuses chanteuses étaient au rendez-vous. Avec le temps, certaines ont toutefois disparu du monde musical sans que des réponses soient apportées. Pour Amel Bent, il y a « un peu une date de péremption. J’ai l’impression qu’on les laisse moins vieillir dans ce métier ».

Si vous regardez aujourd’hui le paysage musical, vous ne pourrez pas forcément trouver une parité entre les hommes et les femmes.

Le problème de parité est général

Certains estiment que la parité est très présente dans le monde musical, mais ce n’est pas le seul à être concerné. Les hommes sont souvent plus nombreux dans plusieurs secteurs professionnels alors que les femmes sont parfois rattachées à diverses professions. Ce constat était très fort il y a quelques décennies, les entreprises tentent toutefois de redresser la barre pour que la parité soit au rendez-vous. Ce problème se pose même au gouvernement puisque les chefs d’État qui ont pu défiler à l’Élysée ont également fait en sorte que les ministres soient autant des femmes que des hommes.

En ce qui concerne les Enfoirés, le but de cette organisation pour ce concert consiste à vendre des CD et des DVD pour apporter des repas aux personnes les plus démunies. De ce fait, les artistes que vous pouvez découvrir sont ceux qui ont le plus de visibilité puisque le but est d’attirer les regards. Toutefois, sur le plateau de TPMP, certains chroniqueurs ont pu constater que de nombreux artistes ont quitté la troupe des Enfoirés ces dernières années et ce ne sont pas les meilleurs selon eux qui sont au rendez-vous.


Marion Doucet

Marion Doucet

Très polyvalente, je rédige pour tous les domaines, vous retrouverez des astuces de grand-mère, un peu de people, mais également du jardinage, puisqu’il s’agit de ma grande passion. Les actualités généralistes et décontractées seront aussi au programme.