Les astuces de nos grands-mères pour économiser l’électricité en automne grâce aux fenêtres

Découvrez les précieux conseils que nos grands-mères appliquaient chaque sur leurs fenêtres pour réaliser d'importantes économies d'électricité et améliorer le confort thermique de leur maison.

Le calfeutrage des fenêtres : un geste simple et efficace

Nos grands-mères connaissaient l'importance du calfeutrage pour éviter les déperditions de chaleur à travers les fenêtres et garder la maison bien au chaud. Le calfeutrage consiste à colmater les fissures et les espaces entre le cadre de la fenêtre et le mur, empêchant ainsi l'air froid d'entrer et l'air chaud de s'échapper. Voici quelques qu'elles utilisaient :

  • Utiliser un couteau à mastic pour enlever l'ancien calfeutrage ou la peinture écaillée autour des cadres de fenêtre avant d'appliquer un nouveau produit.
  • Choisir un mastic approprié pour un calfeutrage durable, comme le mastic silicone qui résiste bien aux températures extrêmes et aux intempéries.
  • Appliquer soigneusement le mastic en formant un cordon continu sur toute la longueur du joint, en prenant soin de lisser le produit avec une spatule ou un doigt humide pour une finition propre et uniforme.
A lire :   Les astuces incontournables pour s'endormir rapidement et profiter d'une bonne nuit de sommeil

Les rideaux et les voilages : une protection thermique naturelle

Les rideaux épais et les doublures thermiques étaient également très prisés par nos grands-mères pour créer une barrière isolante entre les fenêtres et la pièce. Ils permettaient de conserver la chaleur à l'intérieur tout en empêchant l'air froid de pénétrer. Voici comment elles optimisaient leur utilisation :

  • Ouvrir les rideaux pendant la journée pour profiter de la chaleur naturelle du soleil, surtout sur les fenêtres exposées au sud.
  • Fermer les rideaux dès que le soleil se couche pour emprisonner la chaleur à l'intérieur et éviter que le froid ne s'installe dans la maison.
  • Choisir des rideaux adaptés, comme des modèles avec doublure thermique ou des doubles rideaux épais, pour maximiser leur efficacité isolante.

Les boudins de porte : un moyen simple de lutter contre les courants d'air

Nos grands-mères utilisaient souvent des boudins de porte, aussi appelés bas de porte ou bourrelets, pour bloquer les courants d'air qui passaient sous les portes et refroidissaient ainsi les pièces. Ces accessoires étaient généralement faits maison et remplis de matériaux naturels tels que :

  • Le sable, qui offre une bonne densité et une excellente isolation thermique.
  • Les copeaux de bois, qui sont légers et faciles à manipuler.
  • Les grains de , qui sont également légers et offrent un bon pouvoir isolant.
A lire :   2023 sera-t-elle l'année où nous découvrirons enfin qu'il existe une vie au-delà de la Terre ?

Le choix du tissu était également important, nos grands-mères privilégiaient des matériaux épais et robustes, comme la toile de jute, pour garantir une bonne isolation et une longue durée de vie à leurs boudins de porte.

L'entretien régulier des fenêtres : un gage de performance énergétique

Enfin, nos grands-mères savaient qu'un régulier des fenêtres était essentiel pour assurer leur bon fonctionnement et préserver leurs qualités isolantes. Elles prenaient soin de :

  • Vérifier l'état des joints autour des cadres et remplacer ceux qui étaient abîmés ou usés.
  • Nettoyer les rails des fenêtres coulissantes pour éviter que la poussière et les débris ne causent des problèmes d'étanchéité.
  • Lubrifier les charnières et les mécanismes d'ouverture pour un fonctionnement optimal des fenêtres.
A lire :   Recette facile : Des cuisses de poulet croustillantes au four pour régaler la famille

En appliquant ces conseils avisés, nos grands-mères parvenaient à garder leur maison bien au chaud en automne tout en réalisant d'importantes économies d'électricité. Aujourd'hui encore, ces astuces restent particulièrement pertinentes pour améliorer le confort thermique de notre habitat et réduire notre consommation énergétique.

Apple Watch X : Les 9 innovations majeures attendues

5/5 - (1 vote)
Afficher Masquer le sommaire
Thomas De Luc

Je suis étudiant et je fais partie de la rédaction de contrepoint.info. J'ai la chance d'aimer écrire, cependant, j'aime aussi discuter de tous les sujets et particulièrement tout ce qui touche à la Science.