Le Samsung Galaxy S23 arrivera en février sans puce Exynos

Les rumeurs entourant le Galaxy S23 ne se sont pas fait attendre, et le prochain fleuron de Samsung devrait déjà être dévoilé en février. Selon 9to5Google une nouvelle fuite indique que le nouveau téléphone de la marque sud-coréenne sera dévoilé au début du mois de février. Bien qu’il ne soit pas précisé quel jour, ce serait au cours de la première semaine du mois.

Jusqu’à présent, rien de bien nouveau, étant donné que c’est la période de l’année où l’entreprise a l’habitude de le faire. Ce qui est frappant, c’est que les Asiatiques organiseraient un événement en personne pour le lancement, pour la première fois en trois ans.

Bien que les informations ne regorgent pas de détails, Samsung présenterait le Galaxy S23 à San Francisco, en Californie. S’il se réalise, il s’agirait d’un retour à la normale après que tous les lancements de produits en 2021 et 2022 aient été effectués virtuellement. Il est vrai qu’avec le lancement des Galaxy Z Flip 4 et Z Fold 4, des activités promotionnelles et de presse ont eu lieu à New York et à Londres, mais le dévoilement des appareils s’est fait lors de présentations préenregistrées.

Au-delà, l’autre rumeur Galaxy S23 remet sur la table un thème récurrent dans les récents lancements de Samsung : la possibilité d’abandonner les puces Exynos. Il est vrai que les Coréens ont terriblement souffert des performances de leurs derniers SoC, mais avant l’annonce du Galaxy S22, on disait exactement la même chose et ce n’était pas vrai. Mais l’écart de performances constaté cette année entre ses téléphones haut de gamme équipés de ses propres puces et les variantes équipées de processeurs Snapdragon pourrait être la goutte d’eau qui fait déborder le vase.

Cette fois, en outre, cette possibilité semble avoir été avalisée par Qualcomm. Lors de la présentation de ses derniers résultats trimestriels, le fabricant de puces a indiqué que, contrairement aux années précédentes, il ne fournira pas de puces pour 75 % des Galaxy S23 produits, mais qu’il augmentera sa présence pour atteindre « une part globale« . Ainsi, la prochaine génération de téléphones haut de gamme de Samsung sera lancée uniquement avec le Snapdragon 8 Gen 2.

Samsung jouerait toutes ses puces par des puces Qualcomm pour le Galaxy S23

Si Samsung opte effectivement pour des puces Snapdragon pour le Galaxy S23, cela pourrait fermer la porte à l’option MediaTek. Des rumeurs ont fait surface il y a plusieurs mois, selon lesquelles la firme asiatique étudiait la possibilité d’adopter le Dimensity 8100 et le Dimensity 9000 au lieu de son propre Exynos.

Le rendement élevé et le bond plus que pertinent des performances de ces SoC auraient pu intéresser les Coréens. Cependant, nous ne saurons jamais dans quelle mesure cette possibilité a été réellement envisagée. Ou s’il y a une réelle chance de les voir partager une gamme avec le Snapdragon 8 Gen 2.

Les déclarations de Qualcomm impliquent que Samsung apportera ses puces sur tous les marchés où le Galaxy S23 sera vendu. Cependant, il faudra attendre de connaître les spécifications techniques de cette nouvelle famille de combinés.

En termes d’apparence, il n’y a pas de grandes surprises. Fin septembre, le design complet du téléphone a été révélé, et quelques jours plus tard, il a été confirmé par la fuite d’un étui.