Le personnel du Prince William a lancé des sales rumeurs sur la santé mentale du Prince Harry

Ce n'est un secret pour personne que le prince William et le prince Harry sont en désaccord depuis l'arrivée de Meghan Markle dans le couple.

Les deux frères, qui s’entendaient comme larrons en foire, ont peut-être fait front commun pour le bien de leur famille lors des funérailles de leur grand-mère, la reine Elizabeth, mais en coulisses, les enfants uniques du roi Charles sont toujours très brouillés. De nombreux rapports expliquent pourquoi les frères sont en désaccord, la majorité d’entre eux concernant la relation entre Harry et sa femme.

Cependant, selon un nouveau rapport, l’animosité est bien plus profonde. Un auteur royal affirme que le personnel du prince William a en fait « inventé des histoires » sur la santé mentale de Harry, ce qui a déclenché la querelle entre eux.

Omid Scobie, le biographe du prince Harry, affirme que ce n’est « pas une coïncidence » que le jour où le prince Harry a confirmé que lui et son frère ne s’entendaient pas, les assistants de William ont lancé une campagne contre lui centrée sur sa santé mentale. Il en parle dans un nouveau documentaire de la chaîne ITV, Harry & William : What Went Wrong ?

En 2019, lors de la tournée de Harry et Meghan en Afrique du Sud, Harry a avoué au journaliste d’ITV Tom Bradby que son frère et lui « suivaient des chemins différents. » Meghan a également déclaré au cours de la même interview qu’elle « survivait et ne s’épanouissait pas« , et a pour la première fois formulé des allégations de mauvais traitements à l’encontre de la famille. « Peu de gens m’ont demandé si je vais bien« , lui a-t-elle dit.

A lire :   La raison pour laquelle le prince Harry est "déçu" par ses proches

Comme les membres de la famille royale sont censés s’abstenir de discuter de ces questions au niveau public, cet événement a choqué tout le monde – en particulier le prince William. Et en raison de la politique de la famille de ne pas faire de commentaires, il ne pouvait rien dire en réponse.

Selon Omid Scobie, c’est la raison pour laquelle l’équipe de William a créé le récit selon lequel il était « inquiet pour la santé mentale de Harry ». Cependant, il n’a pas apporté de preuve que cela se soit produit.

« Je dirais que ce n’est pas une coïncidence si peu de temps après la diffusion de cette émission, voire le lendemain, une source citée par un conseiller principal du palais de Kensington a déclaré que William s’inquiétait de la santé mentale de son frère« , a déclaré Omid Scobie. « Cela a eu un effet très négatif sur Harry et n’est pas passé inaperçu. Que William l’ait ordonné ou non, personne ne le saura jamais, mais cela venait de sa maison, dont il est le patron.«