Le monde du cinéma en deuil : Jean-Paul Belmondo a rendu l’âme ce lundi 6 septembre 2021 !

La légende du cinéma français, Jean-Paul Belmondo, s’en est allée. C’est avec émotion que le peuple français a accueilli la nouvelle de la mort de celui qui reste une icône incontournable autant dans le cinéma que dans d’autres domaines.

La légende du cinéma français, Jean-Paul Belmondo, s’en est allée. C’est avec émotion que le peuple français a accueilli la nouvelle de la mort de celui qui reste une icône incontournable autant dans le cinéma que dans d’autres domaines. Il s’agit en réalité de Jean-Paul Belmondo. Sa mort a été annoncée dans la journée de ce lundi 06 septembre et les vagues de réactions s’enchaînent dans le monde.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @jeanpaulbelmondo_

Les hommages s’enchaînent

Depuis l’annonce du décès de celui qu’on surnomme ‘’Bébel’’, les hommages s’enchaînent en France et bien au-delà. Que ce soit dans le milieu du cinéma, du sport, de la musique ou même de la presse. Les hommages sont rendus à divers niveaux, à celui qui reste pour beaucoup un « grand acteur », « une idole ». L’un des premiers à réagir est le Président français Emmanuel Macron qui n’a pas caché ses émotions.

« Il restera à jamais Le Magnifique. Jean-Paul Belmondo était un trésor national, tout en panache et en éclats de rire, le verbe haut et le corps leste, héros sublime et figure familière, infatigable casse-cou et magicien des mots. En lui, nous nous retrouvions tous », a ainsi réagi le Président français. Une marque de reconnaissance du plus haut sommet de l’État pour celui qui avait reçu la Légion d’honneur.

Le Président Macron n’est évidemment pas le seul à rendre hommage. Beaucoup de célébrités françaises ou non ont tenu à le faire également. Alain Delon, Antonio Banderas, Daniel Auteuil ou en encore Line Renaud, tous, se sont prosternés face à la grandeur de l’homme.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @jeanpaulbelmondo_

Une légende qui s’en va !

À 88 ans, il laisse derrière lui une carrière et un charisme qui ont toujours fait sa renommée en France et bien au-delà des frontières. Avec plus de 60 ans de carrière, il fait partie de ce groupe restreint d’acteurs ayant révolutionné le cinéma français. Né en 1933 à Neuilly-sur-Seine, il se découvre très rapidement une grande passion pour le théâtre. Un chemin qui le conduisit très rapidement vers le grand écran.

Après son tout, premier film (les copains du dimanche) sorti en 1957, Jean-Paul se trouvera très vite une place importante dans le cinéma français. Avec son style décontracté et son humour captivant, il va ainsi taper dans l’œil du public français et en deviendra le préféré. Dans ses films, il adapte action et comédie à travers des cascades et des répliques qui deviendront cultes par la suite.

C’est dans les années 70-80 qu’il réalisera la plus grande partie de sa filmographie. Des films comme Le Magnifique (1973), Peur sur la ville (1975) ou encore l’As des as (1982) lui vaudront des distinctions telles que le Prix Bourgeon (1972). Et aussi, le Prix du Brigadier (1987), le César du meilleur acteur (1989) et bien d’autres.

Après des années marquées par son succès grandiose, Jean-Paul Belmondo se mue en producteur et dirigera quelques productions de films. C’est finalement en 2015 qu’il annoncera la fin de sa carrière professionnelle. Depuis lors, il ne fit que quelques brèves apparitions publiques. C’est son avocat Michel Godest qui annonça son décès en ces mots : « Il était très fatigué depuis quelque temps. Il s’est éteint tranquillement ».

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis