La face sombre de l’IA : Comment les criminels exploitent les technologies avancées

Alors que l' (IA) s'impose comme un outil utile dans la vie quotidienne de nombreuses personnes, elle présente également des risques. Selon Eje Central, au Mexique, l'IA faciliterait les activités criminelles, en particulier dans le domaine de la cybercriminalité, telles que les extorsions, les fraudes et les vols d'identité.

L'IA : un outil pour créer des situations fictives

Salvador Guerrero, président du Conseil Citoyen de la Ville de Mexico, a signalé que les criminels utilisent l'intelligence artificielle pour créer des situations fictives qui se traduisent par des extorsions. Ces situations peuvent prendre différentes formes :

  • Faux documents
  • Harcelement
  • Abus au travail
  • Abus professionnel ou sexuel d'une personne

En outre, l'IA est utilisée pour obtenir des informations supplémentaires sur la victime et la vulnérabiliser davantage.

A lire :   La FIFA vendra des NFT pour la Coupe du Monde 2022 au Qatar dans le métavers

Altération de photos, vidéos ou enregistrements audio

Guerrero a également souligné que les cybercriminels peuvent altérer des photos, des vidéos ou des enregistrements audio dans le but de nuire au patrimoine ou à la réputation des personnes. Cette pratique est devenue courante et pose un problème majeur en termes de sécurité et de protection de la vie privée.

Augmentation des cas de vol d'identité

Entre janvier et octobre 2023, le Conseil Citoyen a enregistré une augmentation des cas de vol d'identité, atteignant plus de 1 600 rapports. C'est plus du triple par rapport aux 505 cas de la même période de l'année précédente. Les victimes de vol d'identité ont été piratées de différentes manières :

  • Piratage ou vol d'informations (62,3 % des cas)
  • Piratage ou vol de téléphones portables (26,1 % des cas)
  • Vols, clonage de cartes ou falsification de signatures (2,1 % des cas)
  • Partage imprudent d'informations telles que des photos (1 % des cas)
A lire :   Microsoft collabore avec OpenAI pour intégrer ChatGPT dans Bing

Evolution des modalités d'extorsion

Les modalités d'extorsion ont également évolué. Les appels téléphoniques restent le principal moyen utilisé dans 98 % des cas, suivis de la collecte illégale de fonds avec 42,7 %. Les tactiques employées sont variées :

  • Menaces (12,1 %)
  • Prétendus membres d'organisations criminelles (8,3 %)
  • Chantage à la sextape (6,2 %)
  • Prise d'otage virtuelle (2,8 %)
  • Extorsion de fonds (2 %)
  • Accusations d'infidélité (0,6 %)

La nécessité de mesures préventives et éducatives

Ces données alarmantes soulignent la nécessité urgente de mettre en place des mesures préventives et éducatives pour se protéger contre le vol d'identité et les extorsions. Il est essentiel de sensibiliser le public à ces risques et de lui fournir les outils nécessaires pour se protéger.

4.4/5 - (13 votes)
Afficher Masquer le sommaire
A lire :   Les scientifiques recommandent un équipage 100% féminin pour la mission sur Mars !
Laurence Jardin

Je suis une grande fan de nouvelles sur les gens – je suis une pro de la tech et des smartphones, de la littérature de série, et j'écris pendant mon temps libre.