Google Maps crée des itinéraires écologiques en fonction de la voiture que vous possédez.

Dites-moi quelle voiture vous avez et je vous dirai quelle route choisir. C’est ce que Google Maps vient de mettre en œuvre dans 40 pays européens, dont l’Espagne, le Royaume-Uni et la France – ce sont quelques-uns des pays confirmés sur une liste de routes écologiques qui n’a pas encore été rendue publique. Ainsi, le système de Google, basé sur le modèle de voiture électrique, diesel, essence ou hybride, fournira des données pour consommer moins d’énergie.

Ce n’est pas nouveau pour Google Maps. Cette initiative a déjà été mise en œuvre l’année dernière aux États-Unis et au Canada. Un projet pilote dont la mission était de réduire les émissions de CO2 dans l’atmosphère. Dans cette première étape, l’algorithme de Google a ajouté des données fournies par le National Renewable Energy Laboratory (NREL) du ministère américain de l’énergie, afin d’entraîner le système d’apprentissage automatique de la plateforme, ainsi que des données fournies par les utilisateurs sur les itinéraires et les modèles de voitures les plus courants dans une zone donnée.

Pour l’Europe, où cette option de Google Maps a débuté il y a quelques semaines en Allemagne, la société technologique a extrait des données de l’Agence européenne pour l’environnement. En fait, l’entreprise technologique a choisi le meilleur moment pour lancer cette mesure en Europe. Avec les restrictions énergétiques, qui vont devenir une tendance cet hiver, suite à la pression de la Russie sur la guerre en Ukraine, le continent connaît la plus grande crise énergétique de son histoire.

Comment fonctionne l’algorithme de Google Maps ?

D’une part, il prendra en compte les informations relatives au modèle de la voiture. Ainsi que les schémas les plus courants dans chaque zone afin de donner des informations plus précises.

Ensuite, il analysera les données relatives au dénivelé des routes, au trafic, aux péages, ainsi qu’aux arrêts sur les itinéraires demandés. En outre, des informations seront fournies sur la vitesse constante recommandée pour calculer les économies de carburant ou d’énergie, dans le cas d’une voiture électrique.

Il faut dire que l’itinéraire fourni par ce modèle de Google Maps écologique peut ne pas coïncider avec l’itinéraire le plus rapide. Dans ce cas, il fera la distinction entre l’heure et le temps. Il ne vous reste plus qu’à choisir ce qui convient à vos besoins. Pour déterminer l’efficacité par type de moteur, il tiendra compte du modèle de voie. Ainsi, les voitures à combustion donneront la priorité aux autoroutes. Les voitures électriques ou hybrides opteront pour les routes urbaines. Dans le cas de ce dernier, il fournit également des informations sur les points de charge disponibles et les chargeurs disponibles.

Cette nouvelle option d’éco-itinéraires de Google Maps peut être mise à jour dans l’option de paramètres de l’application, et sera disponible progressivement au cours des prochains jours.