Google : le nouvel ami du FISC pour vos piscines et terrasses !

Alors que le FISC a déjà épinglé le géant Américain pour une fraude fiscale, c’est un petit tremblement de terre qui vient de se dérouler dans le monde des impôts : Google et le FISC vont s’allier. Pourquoi ? Pour déceler si vous avez déclaré la construction d’une piscine ou d’une terrasse (entre autres !) auprès des services fiscaux, grâce à l’aide des images satellites de Google ! Cela peut paraître surprenant… Mais, lorsque l’on regarde de plus près… Pas tant que cela. Explications.

Le fonctionnement de l’alliance entre Google et le FISC français

Pour être plus exact dans nos propos, cette alliance n’a pas été créée uniquement pour déceler les piscines et terrasses non déclarées : non il s’agit de tout ce qui est visible par satellite. Ainsi, cela peut être pour d’autres raisons : l’agrandissement d’une maison, la construction d’une dépendance… Bref, on vous laisse imaginer cela.

Quoi qu’il en soit, le fonctionnement de cette alliance promet d’être des plus efficaces : un algorithme va alors analyser toutes les images satellites de Google et vérifier à la volée, si oui ou non, tout est déclaré auprès des services fiscaux. Bien entendu, dès qu’une anomalie est repérée, un agent du FISC vérifiera si une intervention est nécessaire ou non. En effet, il est toujours bon de rappeler qu’une présence humaine est des plus importantes dans ce genre de dossier, tout ne reposant pas uniquement sur l’intelligence artificielle, elle reste une aide. Si vous aviez décidé de construire un terrain de tennis au bout de votre jardin, nous recommandons vivement d’aller le déclarer au FISC avant que Google ne s’en aperçoive grâce aux images satellites de votre jardin ;)

A lire :   Google vous paiera pour échanger votre iPhone contre un Pixel 7

Google va-t-il s’immiscer encore plus dans notre vie privée ?

Une fois ceci intégré, nous pouvons nous poser plusieurs questions. La première d’entre elles, c’est de savoir comment seront traitées nos données. En effet, nous parlons tout de même de données privées… Attention ! Nous ne parlons pas des images satellites que Google va prendre pour vérifier avec le FISC, mais plutôt dans le sens inverse : nous pourrions penser que le géant Américain aurait accès à toutes les informations cadastrales vous concernant. Que vont donc devenir toutes ces informations ? D’après ce que l’on sait aujourd’hui, Google n’aurait pas un accès direct à ces données et devrait se contenter de fournir les images au FISC, qui lui, analysera avec l’intelligence artificielle… À vrai dire, c’est un point assez flou qui mérite d’être éclairci !

Quoi qu’il en soit, c’est une nouvelle fois Google qui s’immisce un peu plus dans notre vie quotidienne. C’est pourquoi, il peut être intéressant de se poser la question de nos données, même si, il faut le reconnaître, le géant aux multiples couleurs a fait de grands efforts dans ce domaine ces dernières années. Bref, si vous êtes dans une situation où le FISC pourrait repérer une anomalie, nous conseillons vivement de réaliser les démarches pour vous mettre à jour. Souvent, il suffit d’un simple formulaire à envoyer aux services des impôts, et vous pourrez alors dormir en toute sérénité…

A lire :   Google a essayé de faire en sorte que l'internet atteigne le monde entier grâce à un ballon.
Afficher Masquer le sommaire