Fruits : découvrez ceux qu’il ne faut surtout pas mélanger, vous pourriez être surpris par les conséquences !

Nous avons tendance à ranger les fruits et les légumes dans les bacs du réfrigérateur ou les contenants à l’extérieur sans nous soucier des conséquences.

Certains légumes ne s’apprécient pas et il est préférable de bien se renseigner pour être certain que les conséquences ne seront pas dommageables. Vous savez peut-être que des plants ne doivent pas être à proximité dans les potagers, cela peut être nuisible pour leur croissance. D’autres sont compatibles entre eux, cela permet notamment d’éloigner les insectes ou de favoriser la pousse. En ce qui concerne votre cuisine, elle mérite la plus grande précision.

Le Top 5 des fruits qu’il ne faut surtout pas mélanger !

La précaution est de mise lorsque vous décidez de ranger votre réfrigérateur et il doit être assez grand surtout pour bien séparer certains ingrédients.

  1. L’abricot est un fruit climactérique au même titre que le brugnon, le kiwi ou encore la mangue. Il y a donc une émission d’éthylène qui permet aux autres fruits de mûrir plus rapidement.
  2. Le melon doit donc être seul puisqu’il pourra accélérer la croissance des autres fruits, ils seront mûrs beaucoup plus vite.
  3. Ce sera aussi le cas pour la papaye qui préfère être seul au vu des conséquences qu’elle peut engendrer.
  4. Faites en sorte que les nectarines ne soient pas mélangées à d’autres fruits, vous pouvez les conserver dans un seul contenant.
  5. Il faut agir de la même façon avec la pomme par exemple en respectant également les variétés.

Vous savez désormais que ces fruits ont tendance à faire mûrir plus rapidement les autres lorsqu’ils sont mélangés et cela est engendré par l’éthylène qui est dégagé. Toutefois, ce gaz n’a pas que des problématiques, car vous pouvez acheter ces fruits alors qu’ils ne sont pas encore bien mûrs. C’est le cas de la banane qui peut être verte. Si vous l’installez dans un contenant dans votre cuisine à température ambiante, elle deviendra jaune au fil des jours grâce à ce gaz.

De ce fait, si vous souhaitez faire mûrir un avocat beaucoup plus rapidement, mettez-le à côté de ces fruits climactériques alors qu’il est lui aussi rangé dans cette catégorie. Vous serez surpris de constater qu’il sera prêt à être dégusté quelques jours plus tard, cela vous évite d’acheter des fruits trop mûrs qui peuvent pourrir également très rapidement.

Séparez les fruits climactériques et non climactériques

Vous n’aviez sans doute pas connaissance de ce phénomène, mais il est souvent méconnu. Vous avez pourtant pu constater que ces fruits peuvent mûrir très facilement sans que vous soyez en mesure de les placer dans un environnement propice. Deux conseils sont alors à suivre pour avoir des aliments de qualité dont le processus de mûrissement reste naturel. Il est préférable d’éloigner les fruits climactériques les uns des autres pour que ce processus ne soit pas accéléré sauf si vous souhaitez les déguster très rapidement.

Pour la seconde recommandation, faites en sorte que ces fruits climactériques ne soient pas en contact avec les fruits non climactériques, car le processus de mûrissement pour ces derniers sera beaucoup plus important. Vous avez désormais une astuce supplémentaire pour ranger vos aliments au quotidien que ce soit dans votre réfrigérateur ou en dehors. Sachez que, parmi les non climactériques, vous avez les mûres, les myrtilles, la pastèque, le kaki, la framboise, et même l’ananas. Pour ceux-là, il faudra de préférence acheter des fruits bien mûrs pour faire le plein d’énergie et d’arômes.

Pour les fruits climactériques, vous pouvez ajouter à la liste la prune, la poire, mais également la poire ou encore la tomate, le litchi ainsi que la figue. Ces informations sont particulièrement importantes pour le printemps et l’été, car ces fruits sont très présents dans les rayons des supermarchés.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis