Eric Zemmour lâche le Figaro, la piste d’une candidature se précise !

Vers les lecteurs ou vers les électeurs ? C’est une équation que seuls Éric Zemmour et certains de ses proches peuvent résoudre pour l’instant en cette période où les Français surveillent tous les mouvements des personnes qui présentent les moindres signes de candidature à la présidentielle de 2022.

Vers les lecteurs ou vers les électeurs ? C’est une équation que seuls Éric Zemmour et certains de ses proches peuvent résoudre pour l’instant en cette période où les Français surveillent tous les mouvements des personnes qui présentent les moindres signes de candidature à la présidentielle de 2022.

Si plusieurs personnes perçoivent l’annonce de Zemmour de mettre fin à ses chroniques au Figaro comme un pas vers une potentielle candidature, l’éditorialiste pour l’instant pense se retirer afin d’avoir du temps vers ses lecteurs pour la promotion de son livre qui va paraitre mi-septembre.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Eric Zemmour (@eric_zemmour_officiel)

Que cache le retrait de Zemmour du Figaro ?

Cette question dont on ne trouvera la réponse que lorsque les candidatures seront officiellement dévoilées, passe par la tête de plusieurs observateurs, depuis ce mercredi que monsieur Éric Zemmour a annoncé qu’il ne pourra plus tenir sa chronique hebdomadaire dans le Figaro.

Si ce retrait attire si tant les attentions, le moment et la personne de ce monsieur en ont pour beaucoup. En effet, l’éditorialiste était plusieurs fois cité parmi les personnes qui seraient en train de manifester le désir de succéder à Emanuel Macron.

Le moment est vraiment propice, pour aller vers les électeurs même si celui-ci dit qu’il va plutôt vers les Français parler de son œuvre littéraire envisagée pour le mois de septembre. Il est donc trop tôt pour distinguer les lecteurs des électeurs. Pourtant la justification de retrait est confirmée par Alexis Brézet : Directeur des rédactions du Figaro.

Éric zemmour à la conquête du fauteuil présidentiel ?

Il va pour des échanges avec les français, alors que les candidats vont aussi souvent en ce moment pour des échanges avec les français : la confusion a toute sa raison d’être. L’œuvre dont l’éditorialiste va faire la promotion auprès des français serait un essai, intitulé : « la France n’a pas dit son dernier mot ». Le mot aura-t-il rapport avec la présidentielle de 2022 ? Bien malin qui répondrait à cette question.

Pour l’instant, il faut se contenter de savoir que l’absence de l’éditorialiste au Figaro sera jusqu’au moment que prendra fin la promotion de son livre. C’est un congé sans solde qui prenait effet ce mercredi qui était pourtant annoncé. Il est fort probable que la rumeur grandissante prenne source d’une déclaration antérieure du Directeur des rédactions du Figaro : Alexis Brézet.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Eric Zemmour (@eric_zemmour_officiel)

Alors qu’on était dans le mois de juin, celui-ci disait qu’Éric Zemmour se retirerait du Figaro au cas où il se déciderait pour aller conquérir le fauteuil présidentiel. Il y a donc de quoi parler d’un pas vers la candidature lorsque le retrait vient à un moment bien précis de mouvements des candidats.

En attendant de confirmer ou d’infirmer la rumeur de candidature, il faut s’en tenir à un congé et à une campagne promotionnelle de son livre. Ainsi donc, pour Alexis Brézet qui préfère ne pas devancer les faits, Éric Zemmour n’est pas encore candidat.

Si donc celui-ci n’annonce pas officiellement sa candidature ou qu’il annonce qu’il n’est pas candidat, il retourne au journal à la fin de sa campagne promotionnelle alors qu’il verra son congé se prolonger dans le cas où il annonce sa candidature pour la présidentielle.

Toutefois, il faut remarquer que Zemmour est déjà soutenu par un groupe d’amis qui a recueilli pour lui une centaine de parrainages pour sa candidature malgré ses antécédents judiciaires.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis