Disney Plus a gagné près de 8 millions de nouveaux abonnés, tandis que Netflix est en chute libre

Le rapport sur les résultats du deuxième trimestre de Disney Plus laisse des chiffres encourageants, contrairement à Netflix.

Disney Plus a gagné près de 8 millions de nouveaux abonnés au cours des trois premiers mois de 2022, atteignant désormais 87,6 millions d’utilisateurs dans le monde. A l’opposé à Netflix connaît sa pire crise de la dernière décennie.

Ce chiffre, fourni par Disney dans son rapport sur les résultats du deuxième trimestre, ne comprend pas les 50,1 millions de personnes abonnées à Disney Plus Hotstar International.

En outre, le nombre d’abonnés à toutes les offres de streaming de Disney, y compris Hulu et ESPN Plus, est supérieur à 205 millions.

La croissance de Disney Plus dépasse également celle de HBO et HBO MAX, qui ont enregistré 3 millions de nouveaux clients au dernier trimestre, pour atteindre 77 millions d’utilisateurs au total.

Disney Plus subit également des pertes financières… pour des paris importants

Cependant, tout n’est pas rose pour le service de streaming de Mickey, qui propose des programmes Marvel et Star Wars. Disney Plus fait perdre de l’argent à la société à un rythme plus rapide, en raison des coûts de production, de publicité et de technologie.

Elle note également qu’elle a renoncé à un milliard de dollars de revenus pour mettre fin, de manière anticipée, à l' »accord de licence de contenu cinématographique et télévisuel d’un client pour utiliser le contenu dans ses propres services de streaming« .

Bien qu’il ne le précise pas, il s’agit très probablement des séries Marvel qui étaient diffusées sur Netflix, comme Dardevil, Jessica Jones, Luke Cage, Iron Fist et The Defenders.

Pour The Verge, c’est la principale raison pour laquelle la plateforme cherche à ajouter de la publicité suivant ainsi les traces de Netflix.

Netflix et la nouvelle stratégie pour gagner des abonnés

La réalité de Netflix est compliquée, après avoir annoncé dans son récent rapport trimestriel avoir perdu 200 000 abonnés par rapport à la période précédente, sa première baisse en plus de dix ans.

Si la plateforme créée par l’entreprise de Reed Hastings compte encore 222 millions d’utilisateurs, elle n’en demeure pas moins préoccupante. C’est pourquoi elle mettra en place, probablement d’ici la fin 2022, un paiement supplémentaire pour les abonnés qui partagent leurs comptes, ouvrant également la porte à la publicité.

Selon l’entreprise, plus de 100 millions de clients dans le monde utilisent un mot de passe partagé, dont 30 millions aux États-Unis et au Canada.

Hastings n’a pas mâché ses mots à ce sujet : « Nous devons simplement être payés pour eux« .

Dans les pays d’Amérique latine tels que le Pérou, le Costa Rica et le Chili, un plan pilote de paiement de frais supplémentaires a été mis en œuvre : le montant mensuel par pays a été fixé à 2,13 $, 2,99 $ et 2,92 $.

Il y a cinq ans, Netflix encourageait le partage des mots de passe, mais la crise a entraîné un changement de stratégie.

Afficher Masquer le sommaire