Désinstallez ces quatre applications mobiles qui affichent des pubs et volent vos données personnelles

Un développeur mal intentionné a mis en ligne quatre applications malveillantes qui ont été téléchargées plus d'un million de fois. Ces applications, toujours présentes sur le Play Store, affichent des publicités à votre insu et tentent de récupérer vos données personnelles. Il est fortement conseillé de les désinstaller immédiatement.

Les applications malveillantes du développeur Mobile Apps Group

Le développeur Mobile Apps Group est à l'origine de ces quatre applications malveillantes. Une fois installées, elles affichent des pages qui dirigent les utilisateurs vers des sites qui cherchent à voler leurs informations sensibles ou des publicités qui génèrent des revenus pour le développeur grâce au « paiement par clic ». Les pages qui s'affichent n'hésitent pas à proposer de faux outils de mises à jour, incitant l'utilisateur à installer manuellement les fichiers malveillants.

Ce n'est pas la première fois que ce développeur est épinglé pour la diffusion de logiciels publicitaires sur le Google Play Store. Malgré cela, après avoir proposé des versions « propres » de ses logiciels, Mobile Apps Group a été de nouveau autorisé à publier des applications.

A lire :   WhatsApp : le tour de magie pour disparaître en ligne et éviter les regards indiscrets

Les quatre applications à désinstaller immédiatement

Voici la liste des quatre applications malveillantes :

  • Bluetooth Auto Connect
  • Driver: Bluetooth, Wi-Fi, USB
  • Mobile transfer: smart switch
  • Bluetooth App Sender

Avec plus d'un million de téléchargements au total, ces applications ont déjà fait beaucoup de dégâts chez les utilisateurs d'appareils . Sur l'application « Bluetooth Auto Connect », certains utilisateurs sonnent l'alerte et dénoncent l'installation d'un adware qui affiche des publicités au déverrouillage du téléphone, même lorsque l'application est fermée.

Une bombe à retardement

Les applications sont d'autant plus malicieuses qu'elles n'affichent pas tout de suite des publicités. En effet, elles attendent 72 heures avant de lancer la première annonce ou d'ouvrir un lien d'hameçonnage dans le navigateur web. Le rythme s'accélère ensuite avec un onglet ouvert toutes les deux heures environ.

A lire :   Oppo Reno 8, Reno 8 Pro et Pad Air : caractéristiques, avis et prix

Les applications sont particulièrement agressives dans la mesure où les onglets de navigateurs s'ouvrent même lorsque le téléphone est verrouillé. De quoi retrouver son téléphone avec énormément de publicités et de sites d'hameçonnage en l'allumant le matin.

Comment se protéger de ces applications malveillantes ?

Pour vous protéger de ces applications malveillantes ou les détecter si elles sont déjà installées sur vos appareils, voici quelques conseils :

  • Ne pas installer d'applications en dehors du Play Store.
  • Lire les commentaires des utilisateurs avant de télécharger une application.
  • Surveiller le comportement de votre batterie. Si cette dernière se décharge plus rapidement, une application est peut-être en train de tourner en arrière-plan.
  • Utiliser un bon antivirus pour Android pour éviter ce genre de mauvaises surprises.
A lire :   Bard : L'alternative de Google à ChatGPT, comment le tester facilement depuis la France

Il est important de rester vigilant et de prendre les mesures nécessaires pour protéger vos données personnelles. N'hésitez pas à signaler toute application suspecte sur le Play Store.

L'Apple Watch face à une crise identitaire : un virage manqué ?

4/5 - (127 votes)
Afficher Masquer le sommaire
Sarah Pallin

J'ai été stagiaire à la rédaction. Quand j'ai vu leur annonce pour un pigiste, j'ai décidé de revenir. Je suis fan de série et de ciné, je passe mes week-end au ciné et mes nuits devant Netflix