Crème du jour et solaire : certaines références pourraient développer un composé cancérigène

Si vous avez certaines crèmes de jour ou des crèmes solaires, les déclarations de ces chercheurs pourraient vous intéresser.

Crème de jour
Source : capture Pixabay

Selon une information de France Info qui relaye notamment l’étude des chercheurs, des crèmes (jour et solaire) pourraient développer un composé particulièrement problématique. Vous devez impérativement regarder les étiquettes de tous les produits avant d’envisager l’achat d’un produit, car certains composés ne sont pas recommandés. Vous devez désormais selon les recommandations de ces chercheurs éviter d’autres références notamment celles avec de la benzophénone et de l’octocrylène.

Une étude très sérieuse sur les différentes crèmes

Pour lutter contre le dessèchement de la peau notamment, vous devez utiliser une crème de jour qui apporte de l’hydratation à votre visage. Pour vous exposer au soleil, une crème solaire est indispensable, elle vous évite aussi les désagréments liés aux UV. Il est sans doute judicieux de rappeler que ces derniers peuvent être à l’origine de maladies de la peau. Cette étude menée par le CNRS est toutefois inquiétante au vu des résultats publiés le 8 mars dans la revue Chemical Research in Toxicology. De plus, l’université de la Sorbonne a également participé à cette recherche.

  • Après 12 mois, l’octocrylène a pu se transformer en benzophénone et il s’agit d’un perturbateur endocrinien.
  • Il faut savoir que l’octocrylène est un filtre qui vous protège notamment du soleil et il semble courant dans le secteur des cosmétiques.
  • L’un des auteurs de cette étude révèle que la benzophénone peut être à l’origine de dermatites, mais également des cancers du foie.
  • Les organes reproducteurs peuvent aussi être touchés à cause de ces crèmes de jour et solaires qui ne vieillissent pas si bien que cela.

Pour réaliser cette étude, plusieurs crèmes ont été utilisées et diverses marques connues ont été sur le devant de la scène. Vous avez notamment L’Oréal, Cosmi, La Roche Posay, Bioderma, et même Garnier et Uriage. Ce sont souvent les marques choisies par les femmes et les hommes pour se protéger du soleil et nourrir la peau. Vous devez donc être vigilant avec ces produits et il est préférable de bien regarder la date de péremption qui se trouve sur le contenant ou le packaging.

Si vous avez un doute concernant l’ancienneté de vos cosmétiques, il est conseillé de ne pas les utiliser, car mis à part cette découverte, les conséquences peuvent être importantes si vous utilisez une crème périmée.

Une découverte majeure, c’est une première

Selon le journal qui relaye en exclusivité cette information, nous apprenons que c’est la première fois dans la littérature scientifique qu’une telle étude est menée. En effet, l’octocrylène se dégrade en benzophénone et cela n’avait pas été envisagé auparavant dans les différentes revues scientifiques apparemment. Les chercheurs à l’origine de cette étude souhaitent donc alerter à la fois les consommateurs, mais également les fabricants qui doivent être très attentifs à tous les produits qu’ils peuvent utiliser pour la conception de leurs cosmétiques.

En ce qui concerne les utilisateurs, il faut regarder si les crèmes sont à base d’octocrylène et si c’est le cas, le danger semble réel puisque le vieillissement peut être problématique pour ces crèmes. Les chercheurs révèlent que « les produits qui contiennent de l’octocrylène sont potentiellement dangereux » et ils affirment qu’il faudra aussi interdire tous ceux qui sont à base d’octocrylène, mais également de benzophénone.

Alors que les belles journées approchent à grands pas, les consommateurs sont nombreux à acheter une crème solaire, car les UV sont dangereux pour la peau que ce soit chez les adultes et les enfants. Vous savez désormais qu’un composé ne doit pas être présent dans la liste, car vous pourriez être exposé à un risque à cause du vieillissement de ces crèmes.


Marion Doucet

Très polyvalente, je rédige pour tous les domaines, vous retrouverez des astuces de grand-mère, un peu de people, mais également du jardinage, puisqu’il s’agit de ma grande passion. Les actualités généralistes et décontractées seront aussi au programme.