Coronavirus : le scientifique controversé, Didier Raoult prend sa retraite !

Un parcours intellectuel et professionnel hors du commun est arrivé à terme. Le médecin microbiologiste français rendu célèbre par l’avènement du covid-19 et sa formule de traitement, Didier Raoult, part officiellement à la retraite.

Un parcours intellectuel et professionnel hors du commun est arrivé à terme. Le médecin microbiologiste français rendu célèbre par l’avènement du covid-19 et sa formule de traitement, Didier Raoult, part officiellement à la retraite.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Didier Raoult (@officieldidierraoult)

La limite d’âge atteint, et pourtant…

Âgé de 69 ans, le microbiologiste dont les prises de position sont controversées sur le coronavirus a atteint la limite d’âge. Le professeur Raoult a été remercié par la nouvelle direction de l’Assistance publique des hôpitaux de Marseille (AP-HM). Promoteur d’un traitement du coronavirus associant l’hydroxochloroquinine et l’azythromycine, le médecin compte autant de fans que de pourfendeurs.

La nouvelle direction de l’AP-HM a jugé de ne pas le reconduire comme professeur des universités-praticien hospitalier au sein des universités et hôpitaux universitaires de Marseille.

À en croire les informations de « France Bleu Provence », l’actuel directeur de l’AP-HM a refusé à Didier Raoult son souhait de continuer à exercer en tant que vacataire deux demi-journées par semaine. «  Il demandait deux demi-journées de vacation par semaine. On ne pouvait pas attendre un grand travail. On va dire qu’il a réussi sa succession, car il est entouré d’une équipe brillante avec qui nous travaillons déjà », a fait savoir le directeur.

Et en réponse aux suspicions qui tendent à faire croire que l’établissement sanitaire ait voulu faire taire le professeur, il s’est justifié en ces termes : « On est en démocratie. Il pourra toujours continuer à s’exprimer ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Didier Raoult (@officieldidierraoult)

Descendant d’une lignée de médecin : Qui est Didier Raoult, l’homme aux compétences pluridisciplinaires ?

Né le 13 mars 1952 à Dakar, au Sénégal, Didier Raoult a foulé les terres marseillaises à l’âge de 9 ans avec ses parents. Issu d’une famille de professionnels de santé, son père André Raoult était un médecin militaire. Il était le fondateur de l’organisme de recherche sur l’alimentation et la nutrition africaine.

Sa mère, Francine Le Gendre, née à Marseille et ayant vécu de 1912 à 2009 était aussi une infirmière. En effet, son arrière-grand-père paternel, Louis Paul Le Gendre, était médecin des hôpitaux de Paris et infectiologue.

Le professeur va se marier en 1982 avec Natacha Caïn, elle aussi psychiatre et écrivaine. Deux enfants sont issus de cette union : Sacha et Lola.

À 29 ans, il était déjà docteur en médecine et en biologie humaine après ses études à la faculté de Médecine de Marseille et à Montpellier. Il est également titulaire d’un certificat d’études supérieures en bactériologie-virologie clinique et diagnostic parasitaire puis en pharmacologie générale.

Par la suite, en 1983 précisément, il complète sa formation au centre du contrôle et de prévention de la maladie à Atlanta aux États-Unis. Cette formation sera sanctionnée de deux certificats : l’un sur les principes d’épidémiologie et l’autre le contrôle de la propagation des maladies transmissibles.

En outre, les découvertes majeures du professeur concernent les virus géants tels que le mimi virus ou le marseillevirus. Des bactéries pathogènes qu’il a découvertes portent son nom : Raoultella planticola et Rickettsia raoultii. Il a par ailleurs contribué à la connaissance des maladies comme la fièvre Q et de la maladie Whipple. Il va par-dessus se faire connaitre par sa vision singulière sur le coronavirus.

Dans sa bibliographie, outre les nombreux articles qu’il a écrits, il est notamment l’auteur des livres La vérité sur les vaccins et Épidémies : vrais dangers et fausses alertes.

Enfin, bien qu’admis à la retraite, le médecin Didier Raoult demeure pour le moment de l’IHU Méditerranée Infection, un institut de coopération scientifique qu’il a fondée.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis