Collier, harnais ou licou : comment s’y retrouver ?

Choisir le bon outil de pour votre est essentiel pour des promenades agréables et sécurisées. Collier, harnais ou licou, comment faire le bon choix ? Découvrez les principales caractéristiques de chacun ainsi que des conseils pour vous aider à déterminer quel outil convient à votre compagnon poilu.

Le collier

Le collier est une bande de tissu qui entoure le cou du chien. Il existe des modèles fixes et des coulissants. Le collier fixe est utile pour attacher le chien à l'extérieur au bout d'une longe ou pour marcher en laisse si l'animal n'a pas tendance à tirer. Une fois autour du cou de l'animal, vous devez être capable de passer un à deux doigts entre le collier et la du chien. Si le collier n'est pas assez serré, l'animal pourra l'enlever. S'il est trop serré, l'animal sera inconfortable et pourrait subir des lésions.

Le collier coulissant se resserre autour du cou lorsqu'il y a une traction sur la laisse. Il n'est pas recommandé d'utiliser le collier coulissant afin de retenir le chien à un endroit. Par exemple, lors d'un accident de , l'animal peut s'étrangler s'il se retrouve pendu au bout d'un tel collier, ou encore, s'il est attaché à l'extérieur sur un balcon et qu'il tombe.

Le collier coulissant n'est pas recommandé pour les marches en laisse puisqu'un étranglement se produit lors de chaque traction sur la laisse.

A lire :   Un chien de Boston Dynamics se faufile dans la cathédrale de León

Le licou

Le licou est composé d'une bande de tissu qui passe autour du museau de l'animal et d'une autre qui entoure le cou de l'animal. Il existe différentes variantes de cet outil, mais on vous recommande un modèle où les bandes sont jointes et ajustables, comme le modèle Gentle Leader®, un coup de coeur Globalvet.

  • Caractéristiques du licou :
  • La laisse s'attache sous le cou, comme illustré sur la photo ci-haut.
  • Avec le licou, l'animal peut aisément ouvrir sa gueule, manger, respirer ou aboyer. Ce n'est pas une muselière!

Le principe du licou est que chaque traction sur la laisse entraîne une pression sur le nez. Si le chien tire dans l'axe de la laisse, le nez et la tête s'abaisseront. Si le chien marche en dehors de l'axe de la laisse, la tête tournera. Dans les deux cas, l'animal cessera d'avancer, car sa tête ne se retrouvera plus dans un axe lui permettant d'avancer. Ce mouvement se fait par lui-même, vous n'avez qu'à tenir la laisse de façon à ce que celle-ci soit courte, c'est-à-dire, d'une longueur permettant à l'animal de ne pas dépasser de plus d'un pied votre jambe.

A lire :   Transformez votre routine beauté avec cette astuce coréenne pour un maquillage infaillible

Le harnais

D'abord, il importe de distinguer les harnais de voiture qui sont faits pour attacher l'animal en voiture et assurer sa sécurité. Ce type de harnais doit présenter une bonne rembourrure au niveau du poitrail et un système d'attache au niveau dorsal.

En ce qui concerne les autres harnais, si l'animal a tendance à tirer, le mieux est d'opter pour un harnais « d'éducation à la marche ». Attention de ne pas le confondre avec le harnais de traction ou de course!

  • Caractéristiques du harnais de marche :
  • Le harnais de marche a une bande qui passe sur le ventre, rattachée à une autre qui passe sur le dos (au niveau des omoplates), et l'une qui passe sur le poitrail, à la hauteur des épaules. L'attache est située au niveau du sternum, contrairement au harnais de voiture où l'attache se situe dans le dos.

Avec un tel harnais, lorsque l'animal tire, son corps est donc retenu par l'avant et détourné légèrement vers la personne qui tient la laisse, ce qui empêche la poursuite d'une démarche normale.

Selon la morphologie et l'aisance du chien

Les chiens brachycéphales (à nez plat) comme les Shih Tzu et les Boston terrier seront plus confortables avec un harnais. De plus, pour certaines races brachycéphales, comme le bouledogue anglais, il est tout simplement impossible de faire tenir un licou sur le museau.

A lire :   Pourquoi votre chien est fou de joie lorsque vous rentrez à la maison

Certains chiens sont très à l'aise avec le licou alors que d'autres, plus sensibles au niveau du visage, apprécient moins avoir une sangle sur le museau. Si vous optez pour le licou, il faut généralement quelques balades avant que l'animal y soit 100% habitué. Un peu comme lorsque vous portez des lunettes pour la première fois : au début on les sent, on les voit, ça nous chatouille, mais après quelques jours, on s'est habitué!

Enfin, n'oubliez pas de consulter le site web de votre municipalité afin de prendre connaissance des règles qui s'appliquent spécifiquement à votre territoire. Vous avez besoin de conseils pour choisir l'outil adapté à votre animal ? N'hésitez pas à demander à votre équipe Globalvet ou à consulter votre vétérinaire.

L'Apple Watch face à une crise identitaire : un virage manqué ?

Voter pour cet article
Afficher Masquer le sommaire
Thomas De Luc

Je suis étudiant et je fais partie de la rédaction de contrepoint.info. J'ai la chance d'aimer écrire, cependant, j'aime aussi discuter de tous les sujets et particulièrement tout ce qui touche à la Science.