Chine : Xi Jinping demande à Emmanuel Macron que la France promeuve la « bonne perception » de la Chine dans l’UE

Le président chinois Xi Jinping a appelé aujourd'hui Emmanuel Macron pour que son pays promeuve une "perception correcte" de la Chine dans l'Union européenne (UE) et évite la confrontation de bloc à bloc, qui constitue une menace croissante pour la sécurité et la stabilité mondiales.

Lors d’une conversation téléphonique, la première depuis la réélection de Macron en avril dernier, Xi a transmis à son homologue son souhait que la France « encourage l’UE à avoir une perception correcte de la Chine et à travailler dans la même direction, en gérant les différences et en s’appuyant sur les intérêts communs pour une plus grande coopération commerciale et sur le développement « vert » et numérique« .

Selon un communiqué publié par le ministère chinois des Affaires étrangères, le dirigeant a également exprimé à M. Macron son espoir que la Chine joue un rôle positif dans le développement des relations Chine-UE en tant que détenteur actuel de la présidence tournante du bloc européen.

Les présidents ont également discuté de la situation en Ukraine et ont convenu, selon la note officielle, qu’il fallait soutenir la voie de la paix par les négociations.

M. Xi a réaffirmé que la Chine « travaille à sa manière » pour promouvoir les pourparlers de paix et que son pays soutient les pays européens en gardant la sécurité de l’Europe « entre leurs propres mains« .

Macron, selon les autorités chinoises, a souligné les « nombreuses questions sur lesquelles son pays et la Chine sont d’accord » sur l’Ukraine et a affirmé que la France est prête à accroître la coordination et la coopération avec la Chine, tant au niveau bilatéral que multilatéral.

A lire :   Emmanuel Macron prêtera serment pour son deuxième mandat ce samedi lors d'une cérémonie à l'Élysée

Le président chinois a également demandé  des mécanismes de dialogue pour identifier les priorités de la coopération bilatérale pour les cinq prochaines années et a proposé d’accroître la coopération dans des domaines tels que l’intelligence artificielle et l’énergie propre, ainsi que de la développer dans l’espace, l’énergie nucléaire à usage civil et l’aviation.

Il a également estimé que les deux pays doivent accroître la communication et la coordination au sein du G20, dans le domaine de la sécurité alimentaire et énergétique, et développer la coopération triangulaire en Afrique, entre autres.

La dernière conversation entre les présidents chinois et français a eu lieu début mars lors d’une vidéoconférence à laquelle participait également le chancelier allemand Olaf Scholz et qui portait sur la guerre en Ukraine.