Brigitte Macron impressionnée par le combat de la plus vieille écolière du monde va à sa rencontre !

Connue pour être l’épouse d’Emmanuel Macron, président de la République Brigitte Macron a toujours milité dans l’enseignement, car elle était autrefois enseignante. Impliquée dans l’éducation depuis fort longtemps, Brigitte Macron garde intérieurement sa passion même si aujourd’hui, elle ne s’y consacre plus.

Connue pour être l’épouse d’Emmanuel Macron, président de la République Brigitte Macron a toujours milité dans l’enseignement, car elle était autrefois enseignante. Impliquée dans l’éducation depuis fort longtemps, Brigitte Macron garde intérieurement sa passion même si aujourd’hui, elle ne s’y consacre plus.

C’est ainsi qu’elle a décidé de rencontrer Gogo, une Kényane de 94 ans qui a repris ses études. Bluffée par ce personnage, l’actuelle première dame n’a pas résisté à ne pas mener un potentiel échange avec la plus vieille écolière du monde.

Brigitte Macron et Gogo, la plus vieille écolière du monde

Gogo de son vrai nom Priscilla Sitienei est une Kényane de 94 ans qui a repris le chemin de l’école malgré son âge avancé. Cette nonagénaire a eu un parcours très impressionnant. Elle avait été interdite, pendant son enfance à aller à l’école. Maintenant déterminée, elle souhaite apprendre à lire, à écrire et à compter.

Elle s’est battue pendant fort longtemps, pour pouvoir s’instruire et rattraper donc son retard. Elle partage alors, aujourd’hui avec fierté, les bancs de l’école avec des maitresses, et même des élèves qu’elle a fait naître. Quelle ambition !

En effet, Brigitte Macron a découvert l’existence de Gogo grâce à un proche ami du nom de Bernard Montiel. Impressionnée donc par le combat de la vieille dame, Brigitte a décidé d’échanger avec elle. Elle a réussi alors à la rencontrer lors de l’avant-première du documentaire Gogo : la plus vieille écolière du monde réalisé par Pascal Plisson.

Très heureuse d’être en France pour la présentation de son film et de son combat pour l’éducation des femmes, Gogo a longuement échangé avec la première dame et s’est également diverti en dansant dans la salle de cinéma.

En outre, Priscilla Sitienei, de son surnom Gogo, a été invitée le mercredi 1er septembre sur le plateau de Touche pas à mon poste animé par Cyril Hanouna. Elle a notamment confié sur le plateau que chaque semaine, elle allait demander au directeur de l’école de faire diligence en l’intégrant dans une des classes de son établissement.

Ce qui a finalement porté ses fruits. Malgré ses problèmes oculaires, sa détermination était bien au-dessus de tout. Ainsi, elle a pu se faire opérer de la cataracte tout juste avant de s’inscrire à l’école. Elle est entrée au CM2.

Gogo, une figure exemplaire et sa famille

Gogo, cette femme qui se bat pour l’éducation de toutes les femmes kényanes, fait naturellement figure d’exemple dans son village. Et cela par son courage, sa soif d’apprendre, sa détermination et sa discipline.

Mais il faudrait notifier que la pandémie du covid-19 qui n’a toujours pas pris fin n’est en aucun cas un avantage pour la veille kényane de 94 ans. Car elle a dû quitter temporairement les bancs de l’école.

En effet, Gogo est mère de trois enfants et sage-femme depuis près de 75 ans dans son village. Elle a été encouragée par ses 54 arrière-petits-enfants et l’école toute entière pour cette lutte qui n’est pas des moindres.

Très ambitieuse, elle ne souhaite tout de même pas s’arrêter à mi-chemin. Son désir le plus ardent est de poursuivre son parcours scolaire, et cela, jusqu’à l’université.

Elle souhaite notamment prouver qu’il n’y a pas d’âge pour apprendre. Un pari qui sera relevé par son admission. Gogo, bien au-delà de tout, reste une élève normale, pas donc de favoritisme qui soit de mise de la part de l’institutrice.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis