Bébé immunisé contre le coronavirus : la maman avait été vaccinée au cours de sa grossesse

Cette histoire pourrait donner des indices au monde de la recherche puisque le bébé a été immunisé contre le coronavirus.

Depuis pratiquement une année, ce virus empoisonne nos vies, entraîne la fermeture de nombreux commerces et il est difficile d’envisager une suite avec sérénité. En effet, le gouvernement tente de multiplier les mesures afin de ralentir la propagation de la Covid-19. Certes, la campagne de vaccination comme les autorités compétentes ont pu le préciser pourrait nous aider à retrouver une vie « normale ». Toutefois, cette information peut être très surprenante, mais elle vous apporte une bonne dose d’espoir.

Comment ce bébé a-t-il pu être immunisé ?

Une professionnelle de la santé a donné naissance à un enfant, mais le fait le plus surprenant s’est déroulé pendant sa grossesse. En effet, quelques semaines avant d’accoucher, elle avait reçu une dose du vaccin Moderna qui fait moins la Une des journaux que la version Astrazeneca puisqu’elle a été suspendue dans de nombreux pays. Un rapport a été partagé par des professeurs en Floride et il pourrait donner lieu à des pistes de réflexion très intéressantes.

  • Lorsque la petite fille a vu le jour, les médecins ont pu constater qu’elle était née avec des anticorps.
  • Le fait le plus surprenant était qu’elle était bien immunisée contre le coronavirus, y a-t-il eu une transmission de la mère à l’enfant ?
  • Les faits ont eu lieu il y a quelques semaines en février dernier, la maman a également développé des anticorps pour lutter contre la Covid-19.

Les premiers tests réalisés sont assez surprenants, les anticorps qui étaient présents dans le corps de la maman pendant la grossesse après la vaccination ont été transférés dans le corps du bébé avant l’accouchement et cela a été tout à fait naturel. En effet, les scientifiques selon le site Demotivateur estiment que le placenta a fait office de relais pour le passage des anticorps de la mère à l’enfant.

La situation est tellement surprenante qu’elle a fait l’objet d’une publication dans la Florida Atlantic University, le rapport a donc suscité la curiosité de la presse et du monde scientifique. Toutefois, selon les informations glanées sur Internet, ce ne sera pas le premier fait de ce genre qui aurait pu se produire. D’autres femmes auraient donné naissance à des enfants avec des anticorps contre la Covid-19.

Le cas de ce bébé en Floride mérite de l’attention

Il est important de noter que les enfants auparavant qui avaient reçu des anticorps étaient nés avec ces derniers alors que les mamans avaient été atteintes par le virus. Dans ce cas de figure, c’est un peu plus délicat et exceptionnel puisque la maman avait été protégée par le vaccin. De ce fait, c’est à la suite de la première dose qu’elle a développé des anticorps et son enfant a pu en profiter via le placenta. Les docteurs Chad Rudnick et Paul Gilbert ont notamment pu s’exprimer à ce sujet en précisant qu’il s’agit de l’un de leurs premiers cas dans le monde entier.

Ils ont souhaité souligner que la mère avait la vaccination n’avait pas été atteinte par le coronavirus, elle avait reçu seulement une dose du vaccin Moderna trois semaines avant de donner naissance à sa petite fille. Cette situation est donc rythmée par l’espoir, mais il y a encore des pistes qui doivent être approfondies avec rigueur. Des tests ont été réalisés avec le sang du cordon, les scientifiques ont donc pu découvrir la présence de ces anticorps. Par contre, il y a une vraie incertitude concernant la durée de la protection. Il pourrait être immunisé à vie ou quelques semaines ou mois par exemple.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis