Applications tierces sur iPhone : une réalité en 2024 grâce à l’UE

Les utilisateurs d' pourront bientôt installer des applications depuis des sources tierces, une pratique connue sous le nom de sideloading. Cette nouvelle possibilité, rendue obligatoire par la Loi sur les marchés numériques de l'Union européenne, devrait être mise en place par à partir du premier semestre 2024.

Le sideloading sur iPhone : une réalité prochaine

Actuellement, l'installation d'applications sur un iPhone depuis des sources extérieures à l'App Store est impossible. Cependant, cette situation est sur le point de changer. Selon Mark Gurman de Bloomberg, Apple serait contrainte de permettre le sideloading dans un avenir proche en raison de la Loi sur les marchés numériques (DMA) de l'Union européenne. Les responsables d'Apple auraient déjà défini une date pour cette nouvelle possibilité : le premier semestre de 2024.

Cette nouvelle n'est pas vraiment une surprise. Après tout, l'App Store d'Apple est l'un des services principaux qui doit se conformer à la DMA. Cependant, il est surprenant que la firme à la pomme travaille déjà à se conformer à cette législation, surtout si l'on considère qu'elle a historiquement refusé d'autoriser le sideloading.

A lire :   Le Google Pixel 7a : le nouveau concurrent des téléphones haut de gamme à petit prix !

Un système fortement contrôlé par Apple

On ne sait pas encore comment Apple mettra en œuvre le sideloading sur l'iPhone, mais il semble que la firme ne compte pas laisser les choses au hasard. Selon Mark Gurman, Apple travaille sur l'introduction d'un système fortement contrôlé qui permettra aux utilisateurs d'installer des applications qui ne sont pas hébergées sur l'App Store.

Voici quelques points clés à retenir :

  • Apple pourrait introduire un système de vérification pour les applications sideloadées.
  • Les développeurs souhaitant proposer leurs applications en dehors de l'App Store devraient d'abord permettre à Apple de les examiner et de les approuver.
  • Apple pourrait facturer une commission aux développeurs pour compenser l'impossibilité de prélever une part des achats in-app.

Le changement le plus important de l'histoire de l'App Store

Ce changement, le plus remarquable de l'histoire de la distribution de logiciels pour iOS, ne serait pas gratuit. En effet, Apple pourrait facturer une commission aux créateurs pour compenser l'impossibilité de prélever une part des achats in-app. Cela signifie que les développeurs souhaitant proposer leurs applications en dehors de l'App Store devraient d'abord permettre à Apple de les examiner et de les approuver.

A lire :   Le brevet de l'iPhone pliable a été divulgué, et il a une fonction surprenante pour protéger l'écran contre les chutes

Le sideloading d'applications arriverait sur l'iPhone par le biais d'une mise à jour d'iOS 17 limitée à certaines régions. Cette mise à jour apporterait également des changements dans iMessage, bien que l'on ne sache pas s'ils sont liés à la demande d'ouvrir iMessage.

Qu'est-ce que cela signifie pour les utilisateurs d'iPhone ?

Les utilisateurs d'iPhone pourront bientôt profiter d'une plus grande liberté dans le choix de leurs applications. Cependant, il est important de noter que l'expérience sera probablement très différente de celle d'. Apple a souvent déclaré que permettre le sideloading compromettrait le modèle de confidentialité et de sécurité de l'iPhone. Il est donc peu probable que nous voyions un équivalent d'F-Droid ou APKMirror pour iOS dans un avenir proche.

A lire :   Le processeur Tensor G2 du Google Pixel 7 déçoit.

Quoi qu'il en soit, cette nouvelle est une étape importante vers une plus grande ouverture de l'écosystème d'Apple. Il sera intéressant de voir comment la firme à la pomme mettra en œuvre cette nouvelle possibilité et quel impact elle aura sur l'expérience utilisateur.

5/5 - (1 vote)
Afficher Masquer le sommaire
Thomas De Luc

Je suis étudiant et je fais partie de la rédaction de contrepoint.info. J'ai la chance d'aimer écrire, cependant, j'aime aussi discuter de tous les sujets et particulièrement tout ce qui touche à la Science.