Alimentation : les erreurs à ne pas faire pour réussir un smoothie sain !

Manger sain et équilibre est primordial pour se maintenir en pleine forme. Pour favoriser cela, le smoothie est l’un des aliments les plus recommandés. Il apporte un bon nombre de nutriments, de la vitamine, des fibres et minéraux à l’organisme.

Manger sain et équilibre est primordial pour se maintenir en pleine forme. Pour favoriser cela, le smoothie est l’un des aliments les plus recommandés. Il apporte un bon nombre de nutriments, de la vitamine, des fibres et minéraux à l’organisme.

Néanmoins, il faudrait faire très attention à certains ingrédients que vous mettez dans votre smoothie. Un mélange trop riche ou trop complexe peut avoir le contraire de l’effet désirer lorsque vous faites un smoothie.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Dasha (@littlekalegirl)

1 – Mettre trop de fruits (plus de deux)

Les fruits qui sont nécessaires pour une recette de smoothies apportent fraîcheur et énergie. Il faudrait tout juste éviter d’en abuser et chercher cependant, à s’en tenir juste à environ une tasse de fruits par smoothies lors de la préparation.

En effet, l’OMS recommande que l’apport quotidien de sucre chez les adultes soit de 30 g et de 15 g chez les enfants. Étant donné qu’une portion de fruit en représente 12 g, limiter le nombre de fruits dans un smoothie est important. En plus, puisque le smoothie contient des fruits mixés, l’index glycérique augmente.

Pour éviter l’augmentation de sucre, le plus conseillé revient à mixer un fruit, la moitié d’un autre, avec un peu d’eau et au besoin des protéines.

2 – Éviter d’ajouter trop d’huile dans le smoothie

L’huile aide l’organisme à assimiler certaines vitamines liposolubles. Mélanger donc une demi-cuillère d’huile de lin dans son smoothie permet de faire systématiquement le plein de vitamine A, E, K et D. Ajouter des herbes aromatiques telles que le persil ou le thym est aussi très bien.

Bien que certaines huiles soient adaptées pour un smoothie, il ne faudrait pas en abuser.

3 – Éviter de faire un mélange complexe et à la volée de fruits et de légumes

Insérer des légumes dans son smoothie permet de réduire la dose de sucre dans sa boisson. Et cela, étant donné que les légumes sont riches en vitamines et contiennent moins de sucre par rapport aux fruits. Pour la préparation, il ne faut donc pas hésiter à mettre dans le smoothie du céleri branche, de la betterave, et même du concombre.

Cependant, il faut faire attention à la compatibilité de ces fruits et légumes. Il ne faudrait pas faire un smoothie qui aura pour conséquences des ballonnements ou des coliques.

4 – Faire attention à l’ajout important d’édulcorants

Dans le cadre de la préparation du smoothie, les débutants ont bien souvent l’habitude d’abuser trop du sucre. Et cela, à travers l’ajout important du miel, des yaourts aromatisés, du sirop d’agave, du sucre de coco. Les fruits contiennent naturellement suffisamment de sucre, donc il faudrait veiller plutôt à en prendre en petite quantité.

5 – Faire une préparation à l’avance et le consommer ultérieurement

Préparer son smoothie quelques heures à l’avance et espérer le consommer bien plus tard est une grave erreur, car les vitamines ont une structure chimique très fragile. Lorsque la boisson est laissée à l’air libre pendant environ dix minutes, elle se retrouve totalement appauvrie en vitamine C et autres.

Cependant, lorsqu’il faudrait laisser reposer la boisson, la meilleure astuce, serait de se servir également du jus d’agrumes en occurrence le jus d’un citron. Et cela, car il empêche l’oxydation. Grâce au citron, il y a aussi, une possibilité d’améliorer l’absorption de quelques nutriments. Il s’agit particulièrement du calcium, du magnésium ou encore du fer.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis