Abu Dhabi révolutionne les énergies renouvelables avec al dhafra, le plus grand parc solaire au monde

Abu Dhabi, l'un des plus grands producteurs de pétrole au monde, est désormais le siège du plus grand parc solaire du monde, Al Dhafra. Découvrez cette installation gigantesque et ses caractéristiques impressionnantes.

Un projet ambitieux pour la transition énergétique

Situé dans la région désertique d'Al Dhafra, à 35 kilomètres d'Abu Dhabi, ce projet titanesque est dirigé par le consortium énergétique Masdar. L'objectif initial était clair : créer non seulement le plus grand parc solaire des Émirats arabes unis, mais aussi du monde entier.

“Ce projet représente une étape importante pour la transition énergétique du pays”, déclarent ses responsables. Le parc solaire Al Dhafra s'étend sur une superficie totale de 21 kilomètres carrés, soit l'équivalent de 3 000 terrains de .

Technologie de pointe et capacité impressionnante

L'espace est suffisant pour accueillir 4 millions de panneaux solaires. Ces derniers sont équipés d'une technologie bifaciale de pointe leur permettant de capter l'énergie des deux côtés. De plus, 8 000 onduleurs solaires et 33 000 traqueurs ont été installés pour améliorer la captation des rayons du soleil.

  • Capacité en courant continu (CC) : 2,1 GWp
  • Capacité en courant alternatif (CA) : 1,50 GWp
  • Production annuelle : 4 700 GWh
A lire :   Révolution dans nos toilettes : les 3 alternatives écolos qui vont remplacer le papier toilette !

L'énergie produite est achetée par la société d'État Emirates Water and Electricity Company (EWEC), qui la revend ensuite à ses clients.

al dhafra 2

Une contribution significative à la réduction des émissions de carbone

Grâce à sa capacité impressionnante, le parc solaire Al Dhafra peut alimenter 160 000 foyers. Cela a permis de réduire les émissions annuelles de carbone de 2,4 millions de tonnes. Il s'agit d'une réalisation majeure pour Abu Dhabi et d'un exemple concret de la manière dont l'énergie durable peut contribuer à la protection de l'environnement.

Un investissement massif pour un projet d'envergure

Bien sûr, un projet aussi ambitieux nécessite un investissement considérable – ce qui n'est pas un problème majeur dans une région comme Abu Dhabi. Si Masdar a dirigé la construction du parc solaire et fourni 20 % des dépenses, d'autres entreprises ont également participé au financement. Renewables et JinkoPower ont apporté 20 % chacun, tandis que la Compagnie nationale d'énergie d'Abu Dhabi (TAQA) a été l'investisseur majoritaire, fournissant les 40 % restants.

A lire :   Quelles sont les particularités du cerveau des gauchers ?

En plus des avantages énergétiques, la construction du parc solaire a permis de créer environ 4 500 emplois. Il est entré en service début novembre 2023, coïncidant avec la conférence des Nations Unies sur le changement climatique (COP28) qui se tient à Dubaï. Pour la région, il n'y avait pas de meilleure manière de montrer ses progrès en matière d'énergie renouvelable qu'en mettant en le plus grand parc solaire au monde.

al dhafra

Un premier pas vers un avenir plus vert

“Al Dhafra fait partie d'une longue et fière histoire d'innovation énergétique, rendue possible grâce à la vision de Son Altesse le Cheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan, Président des Émirats arabes unis. Ce projet solaire de premier plan démontre un progrès remarquable en termes d'efficacité, d'innovation et de compétitivité des coûts de l'énergie solaire, établissant un nouveau record tarifaire.” déclare Masdar.

A lire :   Ne jetez plus le rouleau du sopalin : Il permet d'éliminer toute la poussière de la maison

Il convient de noter que le parc solaire Al Dhafra n'est que la première étape d'une stratégie ambitieuse des Émirats arabes unis. Leur plan consiste à lancer davantage de projets d'énergie durable au cours de la prochaine décennie.

Bremont x Bamford Aurora : L'éclat des aurores boréales au poignet

Voter pour cet article
Afficher Masquer le sommaire
Thomas De Luc

Je suis étudiant et je fais partie de la rédaction de contrepoint.info. J'ai la chance d'aimer écrire, cependant, j'aime aussi discuter de tous les sujets et particulièrement tout ce qui touche à la Science.